Des choux frisés à la mode, à la mode...

Savez-vous planter les choux à la mode de chez nous ? C'est en leur ouvrant la porte du potager pour les inviter à parader dans les massifs.

Le chou frisé, a quelle mode le planter ?
Le chou frisé qui ne pomme pas est sans aucun doute parmi les plus élégants.

Le premier chou frisé à "faire son trou" parmi les fleurs, 'Nero di Toscana' (avouez que 'Noir de Toscane' fait nettement moins chic et c'est pourtant le même !) est remarquable en tout. Ses feuilles vert bleu sont minces et élancées, finement cloquées. Elles se recourbent légèrement à leur extrémité, comme lasses d'avoir poussé trop vite. Ce chou, de fait, est vigoureux. Il monte parfois jusqu'à 1 m de haut et perdant ses feuilles basales au fur et à mesure, il nous prend alors des grands airs de petit arbre, ce qui lui vaut le surnom de "chou palmier".

'Redbor' est plus trapu (60 cm en tous sens à terme). Ses feuilles lisses au centre et toutes frisottées sur les bords sont vertes et rosissent au fur et à mesure jusqu'à devenir pourpre foncé à l'automne puis un peu plus claires sous l'effet du gel. Il le supporte aussi bien que ces choux que l'on dit russes, comme le 'Red Russian', aux feuilles découpées sur les bords qui passent du vert au gris au rose et au violet, quand d'autres sont entièrement pourpres ou gaufrés. Ceux-là sont assez courts (40 cm environ) et si les choux précédents sont à leur affaire au coeur des massifs, mêlés aux vivaces les plus colorées ou aux graminées, les choux russes font bonne figure dans les jardinières.


Brassica oleracea
Floraison
Printemps (jolies fleurs jaunes la seconde année de culture
Hauteur
De 40 cm à 1 m selon les variétés
Largeur
De 40 cm à 60 cm selon les variétés
Feuilles
Comestibles, gaufrées, découpées, vert bleuté, pourpre...
Exposition
Ensoleillée
Terre
Pas trop acide et plutôt frais : ils redoutent la sécheresse
Mini-Maxi
Rustique en France
Arrosage
Réguliers en cas de sécheresse estivale
Engrais
Paillage de compost en cas de sécheresse

Le saviez-vous ?
Ces beaux choux frisés sont bons à manger, même s'ils ont des allures de chou fourrager. Vous pouvez prélever quelques-unes de leurs feuilles selon les besoins. Elles parfumeront les potages, les potées ou les pot-au-feu. Celles des choux russes, très tendres, se consomment aussi crues, en salade.

L'astuce Maison.com
Ces choux sont d'autant plus beaux dans les massifs qu'ils n'y sont pas concentrés comme au potager et livrés en masse aux redoutables piérides. Il n'empêche, ceux-là restent des choux et les piérides des mangeurs de choux. Veillez-y : écrasez leurs oeufs orangés ou bien prélevez les chenilles pour les détruire.
Article publié le 29 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.