Un citronnier pour tous

Un citronnier en son jardin est courant dans la zone de "l'oranger". Ne vous en privez pas si vous êtes parmi ces jardiniers méditerranéens. Ailleurs, le repli hivernal sous abri et, donc, la culture en bac, est obligatoire.

Les citronniers, même en bac, peuvent donner de beaux fruits.
Ne le cachons pas le citronnier est frileux : en plein air, la température ne doit pas descendre en dessous de -5°C. Il n'aime pas ni le vent ni les températures très élevées. Et pourtant il requiert chaque année autant de succès : le parfum de ses fruits lorsqu'il est cultivé juste à point y est sans doute pour quelque chose. Sa stature imposante en pleine terre et sa rapidité à produire des citrons également.

Dans le Midi, pour l'hiver, c'est le 'Mentonnais'. Pour les récoltes de belle saison, printemps et été, essayez 'Euréka' et 'Santa Teresa'.
Dans les régions à hivers cléments, l'ouest-Atlantique, essayez le citronnier de "Meyer", une des variétés les plus résistantes.

Ailleurs, c'est la culture en pot qui s'impose.
Le limettier (Citrus aurantifolia) s'adapte parfaitement à ce type de culture et vous régale de citrons verts ou limes. Mais ne le gardez pas en permanence dans le cocon douillet de votre appartement. Il supportera mal la chaleur en hiver. Entreposez-le plutôt dans une serre ou une véranda peu chauffée. En hiver période de récolte, la température ne doit pas dépasser 10/13°C jour comme nuit.
En été, vous le sortirez, en l'exposant au soleil progressivement. Vous diminuerez l'arrosage à l'approche de l'automne jusqu'à cesser totalement quelques semaines.

Le saviez-vous ?
Testez-le : si, par malchance, il vous arrive de ressentir des brûlures d'estomac, buvez un jus de citron, vous n'en ressentirez que du bienfait. C'est aussi un aliment antiseptique, et un excellent anti-inflammatoire.

L'astuce Maison.com
Les cochenilles profitent de ce moment pour attaquer, prévoyez un traitement préventif. Diluez du savon noir dans de l'eau et, avec une éponge, passez régulièrement cette solution sur les branches : redoutables pour les cochenilles.
Article publié le 12 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.