Soutenez les fleurs

Souvent, l'été, les grandes fleurs croulent sous le poids de leurs corolles. Le tuteurage s'impose. Mais gare à ne pas gâcher l'esthétique de vos massifs par des forêts de tuteurs. Soutenez vos fleurs dans la discrétion.

Comment soutenir les tiges hautes ?
Des fleurs qui se balancent dans le vent, c'est gracieux. Malgré tout, une rafale un peu plus forte que les autres peut menacer les tiges. Pourtant un tuteur par fleur n'est pas nécessaire pour assurer le soutien des tiges hautes. C'est même déconseillé car cela rendrait rigide votre composition fleurie. Il suffit de maintenir un ensemble de tiges, voire la touffe entière de la plante.

Pour conserver une silhouette souple, c'est à la base des tiges que le tuteur doit "agir". Jusqu'à 60 cm de haut pour les fleurs supérieures à 1 m.

Dès que les tiges ont atteint une vingtaine de centimètres, plantez sur un côté de la plante un tuteur bambou de 20 à 30 cm plus court que la plante en pleine floraison. Fixez dessus
à mi-hauteur des tiges déjà développées un cercle horizontal. De votre fabrication en fil de fer fort ou un modèle tout fait du commerce. A ce stade de la croissance, il est facile à placer sans endommager les tiges.
Plus vous tarderez et plus ce sera difficile. Au fur et à mesure que la plante grandit, vous remonterez le cercle jusqu'à la hauteur souhaitée, environ la moitié de la hauteur totale des tiges. Votre soutien est insoupçonnable parmi la végétation et très efficace.

Le conseil Maison.com
Si les plantes à soutenir son proches les unes des autres, un même tuteur bambou peut supporter plusieurs cercles horizontaux afin de maintenir plusieurs plantes en même temps. Ils sont alors disposés en direction de chacune des candidates au tuteurage !

Dicton : "Juin bien fleuri, vrai paradis".
Article publié le 27 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.