Du compost pour enrichir la terre

Après un an de soins patients, vos déchets recyclés sont enfin bons à être utilisés. Faites-en bon usage ! Fleurs et légumes abondants vous en récompenseront.

S'enrichir avec des
Tout au long de l'année vous avez entreposé toutes sortes de déchets sur votre tas de compost. Vous l'avez arrosez cet été, vous y avez incorporé un activateur ou du purin d'ortie. Vous l'avez retourné au moins une fois dans la saison. Nul doute qu'aujourd'hui, il est prêt à l'emploi.

Du moins les couches les plus profondes, celles du bas. Vous reconnaîtrez facilement le compost suffisamment décomposé pour être utilisé à sa couleur noire, sa texture relativement fine (il n'y a presque plus d'éléments grossiers identifiables). En un mot, il ressemble un peu au terreau que l'on achète en jardinerie.

Avant de l'étaler sur la terre, en paillage, ou de l'incorporer au sol par griffage, il est bon de le tamiser. Fabriquez-vous un cadre grossier avec des branchages ou des tasseaux à la dimension de la cuve de votre brouette. Clouez dessus un grillage à petites mailles (entre 0,8 et 1 cm de large). Posez-le sur la brouette et jetez dessus votre compost par pelletée. Ce qui reste dans le tamis peut être de nouveau remis sur le tas de compost. Ce qui est dans la brouette est bon pour usage...

Le conseil Maison.com
Pour un terrain riche, une brouette suffit par enrichir 10 m2. Dans les sols appauvris, comptez une brouette pour 3 à 4 m2 seulement.

Dicton :
"Pâques d'avril vaut fumier ou purin de brebis
Article publié le 2 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.