Un agrume au nord de la Loire

Avec les fruits et leurs fleurs parfumés, en plein hiver, les agrumes évoquent le soleil et le ciel d'azur. Il serait dommage de s'en passer au nord de la Loire car certaines variétés s'adaptent très bien à la culture en bac, en véranda et même à l'intérieur.

"La terre est bleue comme une orange", même au nord de la Loire

Quels agrumes choisir au nord de la Loire si l'on a une véranda ?

En véranda, vous avez le choix entre trois agrumes au parfum puissant. Une chance ! Le bergamotier (Citrus bergamia) aux fleurs et aux feuilles aux senteurs puissantes, est cultivé comme ornement, car son fruit n’est pas comestible. Il entre dans la composition des eaux de Cologne. Le bigaradier (Citrus aurantium), ou oranger amer, est un arbuste solide, résistant au froid, tolérant au calcaire et aux excès d'arrosage. Son fruit se consomme en confitures et diverses préparations culinaires, jamais en l'état. Le mandarinier satsuma (Citrus unshiu), ou mandarinier du Japon, produit des fruits comestibles, même en véranda s'il passe l'été dehors.

Quelles sont les espèces d'agrumes les plus productives en bac ?

Si tous les agrumes peuvent se cultiver en bac, la plupart ont besoin de beaucoup de soin pour y produire des fruits. Le kumquat (Fortunella), en revanche, est peu exigeant sur ses conditions de culture, même en bac. Il produira des fruits tous les ans, en hiver, même en conditions difficiles. Une taille adéquate vous permettra de lui conserver des dimensions compatibles avec votre espace. Vous avez le choix entre deux types de fruits : ceux ronds et orange au goût sucré du kumquat marumi (Fortunella japonica) et ceux jaune orangé, ovales et plus acides du kumquat nagami (Fortunella margarita).

Existe-il des agrumes capables de prospérer à l'intérieur ?

Oui et c'est une chance pour ceux qui n'ont pas de véranda. Trois espèces d'agrumes seulement tolèrent bien la culture en appartement car elles apprécient une température constante tout au long de l'année et supportent assez bien la sécheresse de l'air en appartement : le calamondin (Citrus madurensis), le limettier (Citrus aurantifolia) et le kumquat (Fortunella). Le premier, vendu sous le nom d'oranger d'appartement, est de loin le plus facile à cultiver. Son port compact et la densité de son feuillage en font un beau sujet pour potée. Malheureusement, contrairement aux deux autres, ses fruits ne sont pas comestibles. Pour tous, un apport en eau, et d'engrais (même en hiver), régulier et une bonne lumière seront nécessaires pour leur culture.

Article publié le 14 août 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.