Fascinantes, les plantes carnivores !

Féroces les plantes carnivores ? Que nenni, elles ont simplement développé de formidables ressources afin d'assurer leur survie.

Féroces, les plantes carnivores ?
Cet article fait partie du dossier Choisir une plante carnivore
Au delà de l'imagerie populaire qui a rendu les plantes carnivores coupables de terribles méfaits (arbres mangeur d'homme de Madagascar...), ces plantes représentent surtout une formidable adaptation à un milieu naturel pauvre, souvent humide (berges de ruisseaux, tourbières, marécages...).

Ne pouvant extraire du sol les éléments nutritifs nécessaires à leur croissance, ces plantes se sont tournées vers les insectes qui, par contre, pullulent dans leur milieu.

Tout comme les animaux, ces plantes ont en quelque sorte développé une technique de chasse en trois étapes : d'une part, attirer la proie. Certaines utilisent des couleurs vives, comme les Nepenthes, d'autre préfèrent les attirer avec une substance sucrée (Nepenthes, Dionaea, Sarracenia, Drosera...).

Les Nepenthes sont particulièrement remarquables, le piège ressemble à une urne, plus ou moins colorée selon les variétés, et qui est surmontée d'un couvercle (l'opercule) à l'intérieur de laquelle se trouve le liquide digestif. L'opercule qui surplombe l'entrée du piège préserve ce liquide d'une dilution par l'eau de pluie.

La deuxième étape consiste à conserver sa proie. Une fois celle-ci attirée, certaines collent leur proie au moyen de glandes (Drosera...), d'autres referment une cage autour d'elle (Dionaea...), d'autres encore la font tomber dans une poche digestive...

La dernière étape est celle de la digestion. Soit la plante secrète des sucs digestifs (Drosera, Pinguicula...), soit elle laisse l'insecte se décomposer naturellement. Après quoi il ne lui restera plus qu'à absorber les parties molles de l'insecte. Bon appétit !
Article publié le 3 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.