Le Schlumbergera, festivité de novembre

Année après année, le Schlumbergera aborde la période avant Noël toute en fleurs. Alors que les jours font plus de place à la nuit, la floraison particulière de ce cactus explose et apporte une teinte spéciale aux intérieurs. Avec ses fleurs fantastiques, le Schlumbergera contraste entre repos et explosion de couleurs.

La floraison du Schlumbergera est spectaculaire
Parfois appellé à tort Epiphyllum, le Schlumbergera a été baptisé du nom du collectionneur de cactus français Frédéric Schlumberger. En 1817, les premiers Schlumbergeras ont été exportés du Brésil vers l’Angleterre. De la famille des Cactaceae, cette plante est une vivace épiphyte succulente des régions montagneuses brésiliennes, d’où elle tire comme héritage d’être insensible aux maladies. Contrairement aux cactus qui poussent dans les régions arides du désert, celui-ci pousse dans les creux des branches ou dans la couche des débris organiques accumulés au fil des années sur les rochers.


Le cactus de Noël

Persistant et facile à vivre, le Schlumbergera est une plante à journées courtes qui fleurit généralement entre le milieu de l'automne et le début de l'hiver. Cette particularité lui a donné le nom de cactus de Noël. Ses tiges plates et segmentées forment une touffe retombante persistante qui se termine par de magnifiques fleurs colorées aux étamines protubérantes. Le Schlumbergera fleurit toujours sur les feuilles de l'année précédente. Dans son milieu d'origine, il est pollinisé par les oiseaux-mouches. Chez nous, il se contente des insectes de nos contrées.

Sa floraison est aussi très fiable et d’une régularité sans faille. Les pétales allongés de ses fleurs apparaissent rouge vif ou rose pâle le plus souvent. Mais sa palette offre un grand choix de couleurs : il existe également des variétés aux fleurs blanches et même orange. La taille de la plante détermine le nombre de boutons de fleurs. Les versions plus petites possèdent environ 25 boutons, les Schlumbergeras plus grands en comptent des centaines.


Un cactus un peu particulier

En pot, en jardinière ou en suspension, tous les récipients conviennent aux Schlumbergeras à partir du moment où ils se trouvent dans un substrat pour cactées, bien drainé et frais. Contrairement aux autres membres de la famille des cactus, celui-ci aime l'humidité. Ses tiges plates et segmentées à peine enracinées réclament des bassinages en été. Alors qu’en hiver, il faut laisser sécher la terre entre deux arrosages.

Le Schlumbergera a également besoin de beaucoup de lumière en évitant soleil direct et en restant dans des températures raisonnables de 18 à 20°C. A contrario, il ne gèle pas mais est frileux en dessous de 10°C. Enfin, il est déconseillé de déplacer ou de tourner la plante pendant toute sa période de floraison afin d’éviter la chute des fleurs.

En suivant ces quelques conseils, cette plante magnifique ornera les intérieurs de son originalité à l'approche des fêtes de fin d’année.
Article publié le 26 août 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.