Du fortifiant pour les rhododendrons

Votre rhododendron souffre dans votre terre calcaire, un petit coup de pouce au printemps ne lui ferait pas de mal. Donnez-lui de la terre de bruyère, c'est le moment.

W98Malin
Vous avez succombé, il y quelques années, au spectacle séduisant d'un rhododendron en fleurs. Malgré votre terre pas acide du tout, vous l'avez planté dans votre jardin en creusant, comme il se doit, une fosse remplie de terre de bruyère.

Les premières années, vos efforts furent récompensés par sa floraison généreuse. Mais le voilà qui fait grise mine : ses feuilles jaunissent par endroit, ses fleurs sont de moins en moins nombreuses. C'est normal, avec le temps la terre de votre fosse perd son acidité. Ne le laissez pas dépérir, il est temps de réagir.
Chaque printemps, sachez que votre rhododendron appréciera que vous étaliez au pied une bonne couche de véritable terre de bruyère, 6 à 8 cm sur un bon mètre de diamètre autour de sa base. Un paillage avec du mulch d'écorce de pin renforcera encore l'effet acidifiant de la terre de bruyère et maintiendra une bonne fraîcheur au pied de votre rhododendron.

Le conseil Maison.com
Si, vraiment il a beaucoup de feuilles qui jaunissent, c'est que votre rhododendron souffre d'une carence en fer. Avant d'étaler la terre de bruyère, incorporez quelques poignées de séquestrène en griffant la terre autour de votre rhododendron.

Dicton : "Sème tes haricots à la Saint-Didier (23 mai). Pour un, tu en auras un millier."
Article publié le 8 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.