Hamamélis, fleur de sorcière ?

Un peu de baume au coeur de l'hiver ! L'hamamélis arbuste trop méconnu vous récompensera de votre intérêt. Il est l'un des rares à arborer une floraison hivernale… parfumée !

Les hamelis apprécient la protection ombrée des arbres à feuillage caduc.
A première vue, en été, on le prendrait pour un noisetier, mais ses rameaux sont plus duveteux, et ses feuilles, caduques, veloutées. En automne, il "met le feu" dans vos massifs.

Mais c'est l'hiver qu'il vous dévoile son charme le plus insolite : des fleurs, très parfumées, semblables à des anémones de mer collées aux rameaux. L'Hamamelis mollis, le plus courant, exhale un parfum de miel. La variété 'Pallida' a les fleurs les plus grandes, d'un jaune plus acide. L'Hamamelis x intermedia élargit la palette des couleurs avec ses variétés 'Jelena' d'un orange étrange et 'Diane' d'un rouge ambré.

De culture assez facile, cet arbuste résiste bien aux maladies, au froid et à la pollution... Il demande seulement à être planté dans une bonne terre de jardin à tendance acide. Une ombre légère lui fera grand bien, celle d'un arbre plus grand, à feuillage caduc, par exemple. Et l'été, surtout les deux premières années, ne négligez pas les arrosages.
Il ne demande aucune taille : laissez-le étaler ses rameaux hérissés de fleurs.

Le saviez-vous ?
On l'appelle Noisetier des sorcières parce que ses branches en forme de fourche étaient utilisées par les sourciers.

L'astuce Maison.com
Si vous faites, chaque printemps, un apport de compost et de terreau de feuilles, il ne s'en portera que mieux.
Article publié le 22 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.