Rosiers, arbres et arbustes, massifs de fleurs vivaces nouvellement plantés, ont souffert de la sécheresse estivale. A votre retour, ils font bien triste mine. Détrempez la terre à leur pied et vous les verrez reprendre de la vigueur.

Après la sécheresse
Vous voilà de retour de vacances. Vous êtes en pleine forme, mais votre jardin est loin d'être au mieux. Les arrosages ont manqué et les plantes les plus sensibles - rosiers, arbres, arbustes et fleurs vivaces nouvellement plantés - font triste mine. Ils ont besoin d'arrosages réguliers en été et votre absence ne l'a pas permis.

Tout n'est pas perdu, il est encore temps d'agir. Griffez si elle n'est pas trop dure la terre à la surface du massif afin de briser la croûte qui s'est formée : l'eau s'écoulera mieux en profondeur.

Le soir, attachez votre tuyau d'arrosage au ras du sol sur un morceau de bois en fourche fiché au sol par exemple. Au centre du massif assoiffé. Laissez-le s'écouler pendant un quart d'heure environ - jusqu'à ce que la terre ne puisse plus absorber l'eau, il y a de la gadoue en surface - à pression moyenne pour ne pas creuser un trou dans le sol. Attendez un jour ou deux et vous verrez les plantes ainsi arrosées reprendre de la vigueur. Poursuivez vos arrosages normalement par la suite.

Le conseil Maison.com
Si vos plantes portent des feuilles malades, notamment atteintes par l'oïdium (ou blanc) qui les recouvre d'un feutrage blanc, très fréquent en cas de chaleur et de sécheresse combinées, éliminez par la taille toutes les parties endommagées.

Dicton :
"A Saint-Augustin, le soleil a grillé le serpolet et le thym."
Article publié le 6 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.