Un jasmin pour l'hiver

Rien qu'à l'évocation du mot "jasmin", symbole des voluptés orientales l'atmosphère se réchauffe. Celui d'hiver réchauffe le jardin, de ses petites étoiles, au coeur de l'hiver. Sans souci, sans grande exigence, en toute simplicité. Adoptez-le !

Dans mon jardin d'hiver
Fleur d'hiver couleur de soleil, les jasmins d'hiver (Jasminum nudiflorum) nous font oublier les frimas sous une pluie d'or. Dès la fin décembre et jusqu'au printemps. Car le jasmin d'hiver n'est pas avare de fleurs : elles émaillent ses longs rameaux souples. Aucune feuille ne vient troubler le spectacle : elles sont tombées à l'automne et ne réapparaîtront sur les branches de votre jasmin qu'un bon mois après la fin de la floraison.

Vous pouvez le laisser librement redescendre le long d'un muret ou en buisson touffu près du perron.

Toutefois, si ce n'est pas à proprement parler une plante grimpante, le jasmin d'hiver accepte d'être palissé sur un treillage. Il se hisse alors sur un muret, escalade une façade ou s'érige en treille au-dessus de la porte d'entrée. Il vous faudra alors le tailler et le palisser régulièrement. Il ne demande pas grand chose pour fleurir.
Les jasmins d'hiver s'accommodent fort bien d'une exposition au nord et ne rechignent pas à pousser dans les terres ingrates, même les plus lourdes. Très rustiques, on peut se les offrir jusque dans les régions les plus exposées au froid (le jasmin d'hiver résiste jusque -25°C).

Ne cherchez pas de parfum de ses fleurs étoilées. Bien qu'appartenant à la même famille que le jasmin si parfumé (Jasminum officinale), elles ne sentent absolument rien.

Le saviez-vous ?
Le nom "jasmin" est toute une histoire. Il vient de l'arabe "jas" l'équivalent de notre désespoir et "min" celui du mensonge. Peut-être une évocation des tumultes de l'Amour... En langage des fleurs, le jasmin jaune signifie "grâce et élégance".

L'astuce Maison.com
Seul impératif pour une floraison abondante, une profusion de jeunes branches ! Ce sont elles qui portent le plus de fleurs. Pour encourager la croissance régulière, il suffit d’éliminer en fin de floraison, les branches mortes ou excessivement longues qui déparent la silhouette. Coupez quelques centimètres des extrémités des autres rameaux.
Article publié le 1 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.