Le Kalanchoé, une plante fleurie incroyablement moderne !

Ses couleurs franches et vives, sa facilité d'entretien, son allure graphique contribuent à rendre le kalanchoé indémodable !

Kalanchoés en fleur
Le Kalanchoé (Kalanchoe blossfeldiana) est une plante fleurie très robuste, qui peut être obtenu dans une gamme de couleurs (orange, rose, rouge, blanc, jaune, violet voire en de délicates teintes bicolores) et de dimensions allant des mini-plantes à des variétés plus grandes.

Sous ses faux airs de classique, cette plante permet de réaliser des compositions très originales, à condition de choisir le bon contenant. Imaginez plutôt un kalanchoé dans un pot aluminium cubique, ses tendres feuilles vert clair persistantes débordant largement sur le pourtour... Ou encore un kalanchoé rouge placé comme centre de table dans un cache-pot rond tout enturbanné de papier de soie rouge. A moins que vous ne préfériez glisser le papier de soie entre la plante et le cache-pot, de façon à créer ainsi une sorte d'écrin mettant en valeur l'abondante floraison de votre kalanchoé.

En isolé ou dans une composition, le kalanchoé saura certainement trouver sa place dans votre intérieur, d'autant que sa floraison en corymbe dure longtemps (3 à 5 mois).

Et quelle facilité d'entretien : peu sensible aux maladies, il supportera même quelques rayons de soleil. Il ne craint que l'excès d'eau, qui entraîne un pourrissement des racines. Pendant la floraison, arrosez votre kalanchoé deux fois par semaine sans excès et apportez-lui de l'engrais tous les 15 jours. L'été, n'hésitez pas à le sortir, et laissez-le dans son pot accroché à une balustrade par exemple, ou plantez-le au jardin, il développera ainsi de nouvelles pousses. Même dans les étés les plus chauds, il se portera à merveille sans arrosage quotidien. Rentrez-le à l'automne (et rempotez-le éventuellement), placez-le dans une pièce fraîche moins éclairée afin qu'il se repose pendant l'hiver et vous prépare une nouvelle floraison.

Le saviez-vous ?
Découvert à Madagascar par le botaniste français Perrier de la Bathie en 1927, il ne prendra son nom actuel qu'en 1931, en hommage à l'hybrideur Robert Blossfeld.

L'astuce Maison.com
Profitez du printemps pour le bouturer, l'opération est très simple et toujours couronnée de succès.
Article publié le 7 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.