Noyer : spécial grands jardins

Voyez grand tout de suite, le noyer n'est pas de ceux qui savent se faire petit, même dans les jardins de taille modeste. Réservez-le aux grands espaces où vous goûterez avec suffisamment de recul l'élégance de sa silhouette.

W51Decouvrir
Ne vous le cachons pas, inutile d'imaginer que vous puissiez planter un noyer si vous avez un petit jardin, en effet vous auriez la surprise - plutôt mauvaise ! - de ne rien voir pousser sous sa ramure.

Phénomène assez rare, la pluie en ruisselant sur les feuilles et le tronc enrichit le sol d'une substance anti-germinative, la juglone. N'espérez pas non plus dans ces conditions récolter des noix : il faut planter deux arbres se pollinisant mutuellement pour avoir abondance de noix.

Donc les noyers sont à réserver aux grands jardins, et il y en a, qui peuvent accueillir en couple Juglans regia comme Juglans nigra atteignant 6 m de haut au bout de 6 à 8 ans et 20 m quand ils sont adultes. Le premier peut vivre 100 ans. Le second nous vient d'Amérique, il produit plus rapidement, dès la 4ème année après le greffage (contre 8ème ou 12ème pour le précédent), mais durera moins longtemps, une bonne cinquantaine d'années tout au plus.
Un coup de sécateur ici ou là les premières années afin de donner sa forme au noyer, ensuite, seul le bois mort et les branches basses seront éliminés. Pas de taille au printemps, mais plutôt en été ou à l'automne. Attendez que la coque se forme pour les gauler !

Le saviez-vous ?
Dans certaines régions, on lançait à la sortie de la messe des noix sous les pieds des mariés, symbole de fécondité et d'abondance pour le jeune couple.

L'astuce Maison.com
Semez, au pied, au printemps, de l'engrais vert riche en azote (trèfle, phacélie..) que vous enfouirez à son pied avant l'hiver.
Article publié le 8 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.