Pansement pour arbre blessé !

Éliminer des grosses branches est parfois nécessaire à la bonne santé des arbres. Ne laissez pas les coupes sans un "pansement" : c'est la porte ouverte aux parasites et maladies.

Débordez largement les bords de la plaie afin d'assurer une bonne protection avec votre
Les arbres ont perdu leurs feuilles. Il est temps d'élaguer ceux qui vous encombrent, ceux qui vieillissent. Branches malades, qui se croisent sont à ôter sans remords. La section de grosses branches laissent des plaies ouvertes où peuvent s'engouffrer parasites et maladies. Vers le coeur de l'arbre, les parties tendres, leurs préférées. Les laisserez-vous faire sans agir ? Non !
Coupez toujours en oblique, la coupe regardant le ciel. Ainsi les eaux de pluie n'y stagnent pas mais s'écoulent le long de cette pente légère.

Désinfection en règle
Après la taille, nettoyez toutes les blessures de plus de 3 à 4 cm de diamètre avec une serpette bien aiguisée de façon à les rendre le plus lisse possible : votre "pansement" adhérera mieux. Bien entendu, votre outil sera préalablement désinfecté avec de l'alcool à brûler.
Étalez ensuite du goudron de Norvège ou du mastic à cicatriser avec un pinceau brosse à poils souples, c'est plus facile. Une bonne couche d'un demi-centimètre environ. Débordez largement les bords de la plaie afin d'assurer une bonne protection.

Le plus de Maison.com
Agissez tout de suite après la taille. N'attendez pas car il peut pleuvoir et la coupe sera alors humide. Votre pansement sera moins efficace car il renfermera de l'humidité au contact de la plaie. Risque de pourriture en vue !

Dicton : "Vent de novembre arrache la dernière feuille."
Article publié le 21 mars 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.