Piéris : la vie en couleurs !

Roses ou rouges au printemps, blanc crème en grappes opulentes, soulignées d'ivoire en été, telles sont les innombrables parures du piéris du Japon pour vous séduire. Enflammez-vous !

Pieris en la demeure, se plaisent au balcon
Le plus connu des piéris ? 'Forest Flame', aux jeunes pousses brillantes, rouge carmin au printemps. Rivalisant d'intensité, son cousin, 'Flaming Silver' adopte un rouge rose, devenant progressivement vert amande bordé d'un fin liseré crème.

Plus douces, celles de 'Bert Chandler' se teintent de rose saumon, puis crème avant de s'assagir en vert pour le reste de leur vie !

D'autres variétés, comme Valley Rose, poussent le raffinement jusqu'à assortir fleurs et feuilles, en rose tendre. Car les piéris ajoutent à leur parure l'élégance de grappes de fleurs, blanches ou roses, au printemps. Souvent parfumées.
Tout comme les rhododendrons, ils aiment la terre de bruyère. De leurs silhouettes élancées, ils allègent leurs compères "rhodo" plus trapus.

Obligatoire ! Plantation à mi-ombre, en terrain acide et riche en humus, humide, sans être gorgée d'eau. Plus il est au soleil et moins il fleurit. Étonnant, non ? Patience... Il pousse lentement mais ne demande aucune taille particulière.

Le saviez-vous ?
Le piéris est parfois appelé Andromède du Japon. Une résurgence de son ancien nom latin, Andromeda Japonica. Les botanistes l'avaient alors rapproché d'un arbuste nain qui prospère naturellement dans les tourbières à sphaignes de nos montagnes (entre 600 et 2000 m).

L'astuce Maison.com
Certains piéris se plaisent au balcon. Redonnez de l'éclat à une jardinière placée à l'ombre : associez des jeunes piéris aux ravissantes jeunes pousses comme 'Débutante' ou 'Purity' à de la bruyère.
Article publié le 3 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.