Planter et tailler un arbre

Il est important de bien choisir vos arbres avant de les planter. Une taille et des soins réguliers leur assureront une forme harmonieuse et équilibrée.

Faites-vous aider il est plus facile de planter à deux, car les conteneurs sont lourds. Seul vous risqueriez de planter votre arbre « de travers ».
Voir plus : arbre

Les produits :

  • Tuteurs et colliers
  • Fil de fer
  • Engrais
  • Terreau
  • Préparation pour pralinage
  • Ecorce de pin
  • Traitement insecticide et fongicide
  • Mastic à cicatriser
  • Tourbe brune
  • Fumier de cheval décomposé enrichi en oligaux éléments

Les outils :

  • Bêche ou fourche à bêcher
  • Sécateur
  • Scie
  • Serpette
  • Pinceau
  • Masse
  • Tronçonneuse
  • Ceinture porte-outils
  • Masque et gants de protection

Quel arbre choisir ?

Pour choisir judicieusement un arbre, il faut à la fois tenir compte de la place qu’il occupera à l’âge adulte, de l’effet recherché (forme de l’arbre, fonction), de la nature particulière du terrain, de la zone d’ombre et de l’ampleur de ses racines.

La plantation :

Les arbres en conteneur peuvent être plantés toute l’année en dehors des périodes de sécheresse et de gel. La période la plus favorable étant d’octobre à mai. Les arbres à racines nues se plantent de novembre à février.

La préparation :

  • Dès réception des plants, les mettre en attente dans un local non chauffé et à l’abri du gel pour éviter le dessèchement des racines.
  • Mettre en jauge les plants à racines nues si la plantation ne peut s’effectuer dans les 10 jours : ouvrir une fosse dans un coin abrité du jardin, coucher l’arbre tête au sud et recouvrir les racines de terre. Si de grands froids sont à craindre, couvrir l’arbre entier avec des feuilles mortes, des branches ou de la paille.
  • Préparer, de préférence 2 à 3 mois auparavant, l’emplacement de plantation en ameublissant le terrain. Améliorer les qualités physiques de la terre si elle est trop lourde ou trop crayeuse. Faire dans ce cas un apport de tourbe brune ou de terreau de plantation, de fumier ou d’engrais à décomposition lente.
  • Attendre le meilleur moment pour planter : temps sec et terre non gelée. Au moment de la plantation, creuser un trou suffisamment grand pour y loger aisément les racines déployées, ou la motte, s’il s’agit d’un plant livré en conteneur. Les racines doivent être humides et souples.
  • Toiletter l’arbre en raccourcissant les branches d’1/4 à 1/3 de leur longueur. Ne couper que les racines abîmées.

La mise en terre :

  • Avant de placer l’arbre, enfoncer un tuteur en le décalant de 10 cm vers l’ouest par rapport au centre du trou. Placer l’arbre dans le trou à la bonne hauteur, celle qu’il avait lorsqu’il était en pépinière (on remarque facilement la marque sur le tronc).
  • Faire couler d’abord de la bonne terre fine et enrichie entre les racines. Eviter la formation de poches d’air.
  • Arroser une première fois et achever de combler le trou, bien tasser et arroser de nouveau copieusement. Pour conserver l’humidité, étaler autour de l’arbre des écorces de pin.
  • Attacher l’arbre au tuteur avec des colliers munis d’un isolant de mousse évitant de blesser le tronc.

Lorsqu’il est impossible ou difficile de tuteurer, il est nécessaire de haubaner, c'est-à-dire fixer l’arbre au moyen de fils de tension afin d’éviter sa chute.

Le taillage :

  • Tailler, en hiver, pendant le repos de la végétation. Des tailles répétées sont inutiles chez la plupart des arbres. Seuls les arbres d’ornement, pendant leurs 3 ou 4 premières années de croissance ont besoin d’une taille pour équilibrer leurs branches.
  • Lorsque la tige principale a tendance à monter trop vite sans se ramifier, étêter l’arbre pour provoquer la naissance de pousses vigoureuses. Si la tige principale ne monte pas assez vite, tailler sévèrement les branches latérales, en dessinant une tête conique. Enfin, lorsque la tige s’est bifurquée, couper l’une des deux branches terminales, redresser l’autre et la palisser verticalement.

Lorsque la ramure d’un arbre devient gênante, il faut élaguer.

Le traitement :

Les arbres peuvent être sujets à maladies ou plus couramment, être victime d’attaques d’insectes. Lorsque les symptômes apparaissent, il est essentiel de bien identifier la cause et de choisir le traitement approprié. Pour cela ne pas hésiter à présenter une feuille abîmée à un professionnel.

  • En période de sécheresse, veiller à arroser régulièrement et copieusement les arbres, de préférence en fin de journée.  Sous un arbre à feuillage dense, le gazon se raréfie. Le remplacer par des plantes tapissantes qui acceptent l’ombre.
  • Ameublir le sol en bêchant superficiellement au pied de l’arbre chaque hiver. Enlever les mauvaises herbes et incorporer un engrais spécifique.
Article publié le 27 juin 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.