L'épopée d'un puceron

Le puceron n'a pas que des amis au jardin. Coccinelles et fourmis ne sont pas tendres avec lui. Ainsi ses dégâts sont naturellement limités. Une chance !
Ce qu'il te faut : une loupe à main pour l'observation

Un puceron en gros plan, prêt à s'attaquer aux boutons de rose
Questions réponses :
Le puceron aime les jeunes pousses : c'est en haut des tiges, sur les boutons (de roses notamment) et sous les feuilles que tu le trouveras.

1- Sais-tu combien il existe d'espèces différentes chez nous ?
Réponse : Les larves de coccinelles, de petites chenilles à pattes d'un gris bleuté, tachetées de jaune vif, se nourrissent de pucerons.

2- Sais-tu combien elles sont capables d'en manger par jour ?
Réponse : Les fourmis se nourrissent du liquide sucré que les pucerons sécrètent, le miellat. Pour cela, elles défendent les pucerons contre leurs ennemis : elles peuvent tuer les coccinelles.

3- A ton avis, que font-elles encore pour les pucerons ?
Réponse : Autre chasseur de pucerons : la chrysope vert aux ailes d'argent. C'est sa larve qui mange les pucerons.


Spécial parents
Passez de la théorie à la pratique. Déposez quelques larves de coccinelles auprès des colonies de pucerons. Il existe depuis de nombreuses années des élevages industriels de coccinelles afin de fournir aux particuliers ces précieuses larves Vous pouvez en commander dans la boutique du webjardinier.
Article publié le 9 février 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.