Prunes : la chute amortie !

La chute de quelques prunes marquent le début de la récolte. Dommage de perdre à terre ces fruits bien mûrs, les plus mûrs. Empêchez-les de tomber avec un filet nacelle fixé sous la ramure.

Pour savourer les premières prunes accrochez un filet à mailles fines.
Reines-Claudes, quetsches, mirabelles, autant de noms, autant de belles couleurs qui mettent l'eau à la bouche en fin d'été.

Laissez les prunes bien mûrir sur l'arbre avant de les cueillir.
Elles seront alors sucrées et juteuses à souhait. Malheureusement, il arrive que vous arriviez trop tard pour récolter les plus belles, les plus mûres : déjà elles se sont écrasées au sol. C'est le signal de la maturité, mais quel dommage de perdre une partie de votre récolte à terre ! Et dire qu'il était si facile d'éviter cela.

Une quinzaine de jours avant la période de maturité de votre prunier - elle peut varier de juillet à septembre selon les variétés :

  • Accrochez à mi-hauteur du tronc environ un filet à mailles fines.
  • Tendez ce filet avec des ficelles entre les extrémités des plus grosses branches, de façon à couvrir la superficie que la ramure de l'arbre qui le surplombe.
  • Les premières prunes tomberont dans le filet qui les accueillera avec délicatesse dans leur chute.
  • Vous récolterez celles qui sont encore accrochées à l'arbre à la main.

Le conseil de Maison.com

Séparez les prunes tombées à consommées en premier lieu, de celles que vous cueillez à la main. Ces dernières se conserveront un peu plus longtemps.

Dicton : "A la Sainte-Hélène (18 août), la noix est pleine, Et le cerneau se met dans l'eau."
Article publié le 7 mars 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.