Une butte pour l'olivier

Au nord de la Loire, l'olivier souffre souvent d'un excès d'humidité surtout en hiver. Cela le rend plus sensible au froid alors qu'il est capable en terrain sec de supporter jusqu'à -20°C sans souci. Sur butte, ses racines seront plus au sec.

Une butte pour l'olivier
Vous avez décidé de sacrifier à la mode et venez d'acquérir un olivier. Au nord de la Loire, sa réussite dépend en grande partie du soin apporter à sa plantation. Pour éviter toute humidité autour de ses racines, façonnez une butte de terre d'au moins un mètre carré avant de le planter.

Creusez d'abord à l'emplacement choisi - le plus ensoleillé de votre jardin en hiver -, une fosse de 30 à 40 cm de profondeur, sur environ 1 m sur 1 m. Mélangez à la terre extraite graviers, tessons de pot, pierres diverses, sable, etc., et comblez le trou de ce mélange. Façonnez, ensuite, un monticule au-dessus, avec le reste de mélange et de la terre prélevée ailleurs dans le jardin (ou un terreau ordinaire).
Plantez votre olivier au centre, arrosez abondamment et recouvrez ensuite de graviers ou de pierres calcaires, de couleur claire, afin d'augmenter encore la luminosité de l'endroit.

Le conseil Maison.com
Préférez les oliviers de 2 à 3 ans. Jeunes, ils s'adaptent mieux à leurs nouvelles conditions de vie et connaissent dès la première année une croissance en flèche. Un arbre plus âgé croîtra bien moins vite au début.

Dicton : "A l'Ascension, le dernier frisson !"
Article publié le 9 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.