Des sapins de Noël à replanter

Choisissez parmi tous les sapins, du traditionnel épicéa au plus élégant des sapins bleus, celui qui convient le mieux à votre jardin.

W88Decouvrir
Car c'est dehors que le sapin de votre choix est censé vivre et pour longtemps. Aussi, assurez-vous que votre jardin a bien la capacité d'accueillir un de ces futurs géants.

Les plus petits d'entre eux, comme le "Nordmann", atteignent en effet facilement 15 m de haut. Enfin, tenez compte, pour faire votre choix, de la qualité de votre sol.
Le classique épicéa (Picea abies)qui reste le moins cher de tous, est sans nul doute un des moins exigeants : tous les sols lui conviennent, pourvu qu'ils restent frais l'été. En cas de séjour à l'intérieur, il a tendance à perdre ses aiguilles.

Plus original, le sapin bleu (Picea pungens) est tout aussi accommodant et supporte même mieux une sécheresse momentanée. Mais ses aiguilles, rigides comme celles de l'épicéa, sont pareillement piquantes. Un défaut qui vaut au "Nordmann" (Abies nordmanniana) le succès grandissant qu'on lui connaît, car il est doux comme un agneau et conserve ses aiguilles même lors d'un passage à l'intérieur (les fêtes durant par exemple). De plus il supporte les sols alcalins. Le "Nobilis" (Abies procera), en revanche, avec ses aiguilles souples légèrement bleutées, exige un terrain acide et sablonneux.

Pensez également que ces grands conifères n'aiment guère le vent (à moins que ce ne soit l'inverse). Placez-les à l'abri, pas trop près des bâtiments.

Le saviez-vous ?
La tradition du sapin de Noël remonte au XVIième siècle. Elle est née en Alsace, autour de 1521. L'arbre alors (à n'en pas douter, un bel épicéa d'une forêt voisine), trônait au milieu de la place de l'hôtel de ville, tout décoré de pommes.

L'astuce Maison.com
Pour conserver en bon état votre arbre de Noël, gardez-le le plus longtemps possible au frais, dans le garage par exemple. Une fois rentré, évitez-lui la proximité des sources de chaleur, arrosez-le régulièrement et pulvérisez ses aiguilles. Ne le gardez pas plus de 10 jours à la maison : il finirait par en souffrir et ses chances de reprise seraient largement compromises.
Article publié le 9 octobre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.