Le meilleur pommier pour votre jardin

Pomme d'hiver ou d'été, pomme rouge, pomme acidulée, pomme de reinette... Quelques critères à déterminer en fonction de vos goûts, de votre temps, de la taille de votre jardin vous aideront à sélectionner le pommier le mieux adapté.

Les pommier offrent une variété de pommes aux couleurs infinies
Comment choisir une variété de pommes ?
Outre vos goûts personnels en matière de pommes, tenez compte de la période de maturité de la variété choisie : mieux vaut qu'elle ne coïncide pas avec votre période de vacances habituelle. Envisagez également la taille adulte du pommier : certaines variétés telles 'Reine des Reinettes' sont très vigoureuses et ne peuvent se contenir, même par des tailles répétées, dans de petits volumes.
Pour garantir une bonne pollinisation des fleurs et donc une récolte abondante, plantez au moins deux variétés différentes, Reine des reinettes et Golden Delicious étant parmi les meilleurs pollinisateurs !

Est-ce vraiment plus difficile de cultiver un pommier palissé ?
Les pommiers en tige ou en demi-tige sont très proches de la forme naturelle du pommier. En revanche, les formes palissées en sont très éloignées. Elles exigent une taille précise, chaque année, afin de conserver cette silhouette particulière. Les palmettes sont plus difficiles à tailler que les cordons.
Ces formes palissées ont l'avantage, toutefois, d'occuper peu de place et de mettre le fruit à portée de main : la récolte ne nécessite aucune échelle !

Faut-il vraiment choisir un pommier déjà formé ?
Les arbres fruitiers vous sont proposés sous deux formes : déjà formés, âgés de 2 (3 branches) à 3 (6 branches) ans, un jeune arbre greffé de l'année précédente (un scion), un tronc et quelques ramifications tout le long.
Un arbre déjà formé est plus onéreux à l'achat, mais produira plus rapidement des fruits et fera tout de suite de l'effet dans votre jardin. Avec un scion, il vous faudra procéder à une taille dite de formation. Si elle n'est pas difficile pour les formes en tige et demi-tige, elle est nettement plus ardue pour les formes palissées. En outre, le scion s'adaptera plus rapidement après la plantation à son nouvel environnement.
Article publié le 24 juillet 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.