Le scindapsus, la plante grimpante des astronautes

La capacité du scindapsus à dépolluer l'air lui a valu d'accompagner de nombreux astronautes dans l'espace. Pas étonnant que ses lianes grimpantes cherchent à atteindre les étoiles depuis votre salon.

Sa facilité à grimper tant qu’un support se présente, a donné au scindapsus son surnom de lierre du diable.

Testé et approuvé par la NASA, le scindapsus se classe dans le top 10 des plantes les plus dépolluantes. Sa faculté à purifier l’air en fait donc le parfait compagnon des personnes sensibles à la pollution.

L’apparence du scindapsus varie beaucoup d’un spécimen à un autre. Ses longues lianes peuvent autant tomber en de véritables cascades, que grimper les plus hauts obstacles. Ses feuilles en forme de cœur ont un aspect aléatoire : tachetées ou rayées, leur couleur varie du vert foncé au blanc, en passant par le jaune et le vert clair.

Si des taches brunes apparaissent sur les feuilles du scindapsus, cela signifie qu’il est trop arrosé.
Afficher la galerie
Si des taches brunes apparaissent sur les feuilles du scindapsus, cela signifie qu’il est trop arrosé.
©maplantemonbonheur.fr

Autrefois utilisé pour orner les rampes d’escaliers, le scindapsus permet de créer de véritables décors végétaux. Dans la chambre, il peut par exemple composer une ambiance romantique en épousant la tête de lit ou les baldaquins.

Pour savoir si votre scindapsus a suffisamment de lumière, il vous suffit de regarder ses feuilles. Si elles perdent leurs motifs et deviennent entièrement vertes, c’est que votre plante manque de lumière.
Afficher la galerie
Pour savoir si votre scindapsus a suffisamment de lumière, il vous suffit de regarder ses feuilles. Si elles perdent leurs motifs et deviennent entièrement vertes, c’est que votre plante manque de lumière.
©Maxime Duché & Enzo Orlando

Pour s’épanouir, le scindapsus a besoin de la lumière douce d’un endroit clair et d’humidité. Sa terre doit rester humide, et une vaporisation quotidienne accompagnée de la proximité d’un bol d’eau l’aidera à se développer. Frileux, il ne supporte ni les courants d’air, ni les températures en dessous de 15 degrés. Il préfère une chaleur tempérée comprise entre 18 et 25 degrés.

MaPlanteMonBonheur.fr
www.maplantemonbonheur.fr

Les longues lianes tombantes du scindapsus se transforment rapidement en voile végétal.
Afficher la galerie
Les longues lianes tombantes du scindapsus se transforment rapidement en voile végétal.
©maplantemonbonheur.fr

Les lianes du scindapsus sont si vivaces, qu’une fois coupées, il est possible de les replanter.
Afficher la galerie
Les lianes du scindapsus sont si vivaces, qu’une fois coupées, il est possible de les replanter.
©maplantemonbonheur.fr

Un tuteur en mousse est idéal pour maintenir le scindapsus dans une atmosphère humide.
Afficher la galerie
Un tuteur en mousse est idéal pour maintenir le scindapsus dans une atmosphère humide.
©maplantemonbonheur.fr

Article publié le 11 juin 2014

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire