Semer et planter les fleurs annuelles

Le cycle végétatif complet des fleurs annuelles se déroule sur une seule saison (au maximum un an). Semées au printemps, les annuelles fleurissent en été et meurent en automne. La plupart des fleurs de petite taille conviennent parfaitement à la culture en bacs et jardinières sur les balcons et terrasses.

Etiqueter soigneusement chaque variété afin d’éviter tout mélange de couleur et toute erreur d’identification au moment de la mise en place.
Voir plus : fleur

Les produits indispensables :

  • Eau de javel
  • Sable de rivière, tourbe blonde ou terreau de semis et vermiculite
  • Billes d’argile expansée
  • Mini-serre, jardinière, terrine
  • Arceaux
  • Film polyane
  • Fongicide anti-pourriture
  • Eléments de bordure
  • Etiquettes
  • Voile de semi-forçage
  • Châssis
  • Tunnel en plastique

Les outils :

  • Règle ou tasseau
  • Tamis
  • Ciseaux
  • Arrosoir à pomme fine
  • Pulvérisateur ou brumisateur
  • Crayon
  • Motobineuse
  • Griffe ou cultivateur
  • Râteau
  • Serfouette
  • Cordeau
  • Rouleau
  • Semoir
  • Griffoir
  • Binette

Selon les espèces, les fleurs annuelles peuvent être utilisées en bordure, en arrière plan, le long des murs, grillages ou dans les haies mais aussi en massif et en fleurs coupées. Les dates et types de semis sont en général indiqués sur les paquets de graines.

Les semis sous abris :

  • Nettoyer la terrine, le pot ou le bac de mini-serre à l’eau de javel pour éliminer tous les éventuels germes pathogènes.
  • Mélanger sable de rivière et tourbe par moitié ou terreau de semis et vermiculite pour obtenir un substrat léger et homogène, épandre au fond du récipient un lit de billes d’argile expansée qui servira au drainage.
  • Remplir la terrine avec le mélange terreux en laissant bien déborder la matière de tous les côtés. Niveler la terre à l’aide d’une règle et faire des mouvements d’avant en arrière pour bien répartir la terre. Tasser doucement avec une petite planchette ou le plat de la main. Le niveau de la terre doit se situer à 1cm sous le bord de la terrine.
  • Tamiser finement un peu de terreau sur un demi-centimètre d’épaisseur environ. Tasser très légèrement pour homogénéiser la couche. Les mini-serres chauffantes très utiles pour les semis précoces, sont munies de résistances électriques. Ces dernières doivent impérativement se trouver sous la couche drainante de manière à ne jamais entrer en contact avec les racines.

La préparation des graines :

  • Saupoudrer la surface de la terrine avec la semence en faisant bien attention de répartir les graines uniformément. Couvrir les graines avec une fine couche de terreau tamisé. Tasser légèrement. Ne pas couvrir les graines minuscules (pétunias, bégonias…)
  • Arroser par trempage de la terrine une bonne demi-heure dans de l’eau à la température de la pièce, ou en pulvérisant finement la surface du sol. Couvrir la terrine avec un film polyane maintenu par deux arceaux en fils de fer. Dans le cas d’un semis en mini-serre, fermer de dôme plastique. Les plantes doivent être maintenues dans un milieu confiné.

Les semis en pleine terre :

  •  Dès la mi-mars, le soleil est suffisamment chaud pour permettre la germination des annuelles les plus solides directement dans le sol du jardin. Les semis en pleine terre se poursuivent jusqu’à début juin.
  • Pour les semis en place : préparer très soigneusement la partie du sol à mettre en culture. La terre doit être finement émiettée et bien nivelée. Semer les graines à la volée en les éparpillant sur toute la surface que les fleurs devront occuper. Recouvrir le semis en tamisant un peu de terreau sur les graines, pailler s’il fait chaud pour procurer un ombrage aux plantules. Enfin, arroser généreusement avec un arrosoir distribuant l’eau en pluie fine.
  • Pour les semis en pépinières : beaucoup de semis en pépinière se font également en avril sous la protection d’un châssis. Préparer le sol avec le même soin qu’un semis de place. Délimiter la zone de culture avec des planches. Une largeur de 1 mètre est parfaite, car elle correspond aux dimensions standard des châssis pour amateur.

Les soins après le semis :

Dès que les plantules apparaissent, il convient de bien les soigner car elles sont fragiles. D’une manière générale, plus une culture est précoce, plus elle exige de l’attention. Le temps de germination est très variable d’une plante à l’autre.

La levée : Vérifier que la surface du sol reste toujours un peu humide. Dans les mini-serres, il doit se former une condensation sur le vitrage. Aérer les cultures, ombrer si le soleil est fort et procéder au repiquage sous abri dès que les plantules ont 2 feuilles véritables, ou au repiquage en pleine terre quand les plantules ont 4 à 5 feuilles.

Article publié le 2 juillet 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.