Petite taille de printemps

Vos arbustes se sont déréglés à l'automne dernier, ils ont fleuri, fait de nouveaux rameaux et ont subi quelques dégâts même si l'hiver n'a pas été bien méchant. Taillez-les maintenant pour les aider à repartir du bon pied.

Petite taille de printemps
Beaucoup d'arbustes à floraison printanière, y compris les arbres fruitiers, ont connu une floraison inhabituelle en automne. D'autres ont fait montre d'une croissance tardive à cause des températures douces qui se sont prolongées. N'en cherchez pas la cause, c'est la canicule de certains étés : elle a agi sur eux comme l'hiver. Pour résister, ils sont entrés en repos et dès les premières fraîcheurs d'automne se sont cru au printemps !

Pousses tendres et floraison anticipée feront de ce printemps un spectacle moins grandiose, mais, à cela rien d'alarmant. Tout devrait rentrer dans l'ordre l'année suivante si vous effectuez un petit nettoyage dès la reprise de la croissance.

Ce qui a fleuri à l'automne ne refleurira plus : vous pouvez donc couper ces rameaux trop précoces. Vous ferez d'une pierre deux : en éliminant les fleurs fanées, vous stimulerez la croissance et la ramification ! Si certaines extrémités de rameaux ont noirci à cause du froid et du gel, coupez-les jusque la partie saine (verte ou brun clair) de la branche. En un mot, vous réaliserez avec un peu d'avance l'habituelle taille de printemps. Évitez les coupes trop sévères, ces arbustes ont souffert l'été dernier.

Le conseil Maison.com
N'oubliez pas pour encourager une croissance vigoureuse de griffer le sol au pied de vos arbustes et d'y mélanger à la terre un engrais spécifique à chacun... après un désherbage soigneux, bien entendu !

Dicton :
"Quand l'aubépine entre en fleurs, crains toujours quelques fraîcheurs."
Article publié le 8 août 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.