Traiter sans se tromper

Lorsque vous pulvérisez engrais ou traitement sur le gazon, vous craignez toujours de repasser deux fois au même endroit. Or la "surdose" fait jaunir l'herbe. Notre astuce pour pallier ce risque...

Traiter sans se tromper
Cet article fait partie du dossier Choisir son gazon
Quand vient le moment de donner un petit coup de fouet à la pelouse, pulvérisez engrais, désherbant, anti-mousse, sur le gazon pour le rendre plus vert, plus beau.

Vous voilà parti pulvérisateur en main, garni du produit miracle et vous arpentez de long en large la pelouse, tout heureux du bien-être que votre jet dispense aux brins d'herbe. Le voisin vous hèle : il vient de diviser ses asters et vous en offre une belle touffe pour fleurir vos massifs. Belle aubaine !...

Et vous avez perdu le fil : impossible de vous souvenir où reprendre votre traitement. Une mésaventure des plus courantes que vous éviterez désormais en ajoutant dans votre pulvérisateur une dose de colorant passager, marqueur de traitement. Ce produit inoffensif pour les végétaux les colore en bleu et disparaît en 48 heures environ par temps humide ou 72 heures par temps sec. Il est étudié pour se mélanger facilement à l'eau avec les produits de traitement courants et les engrais.
Les parties traitées sont facilement reconnaissables et les risques d'oubli ou de surdosages écartés ! Pensez-y lorsque vous traitez des grandes surfaces comme le gazon.

Le conseil Maison.com
Avant tout traitement, pensez à aérer le sol. En effet, vos allées et venues de cet hiver ont tassé la terre. Passez un scarificateur, cylindre muni de dents creuses qui trouent de part en part la surface du sol : l'air pénètre en profondeur. Vous gagnerez en efficacité !<br>

Dicton :"A Pâques le temps qu’il fera toute l’année s’en rappellera."
Article publié le 10 septembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.