Tuteurez avec panache

Pour que vos fleurs gardent la tête haute même sous les intempéries, les soutenir est indispensable. Les tuteurs en colonne, en cône ou obélisque, employés pour guider les grimpantes dans les massifs se reconvertissent à leur service !

Tuteurez avec panache
Cet article fait partie du dossier Grimpantes annuelles éphémères
Le printemps est bien avancé et les fleurs géantes ont déjà une belle taille. Il est grand temps de penser à les soutenir avant qu'elles ne fleurissent.

Abandonnez cette année tous les systèmes discrets de tuteurs en cercle, de branchages plantés dans les touffes... Somme toute insuffisants quand il s'agit de géantes comme les delphiniums, les roses trémières, les grands tournesols ou les beaux asters d'automne... Investissez dans un tuteur décoratif, de ceux que l'on utilise généralement pour guider les plantes grimpantes et plus particulièrement les rosiers au coeur des massifs de fleurs. Il en existe en colonne, en cône ou en obélisque. Ceux en bois restent simples tandis que ceux en métal époxy s'ornent de pointes, de boules parfois de guirlandes de feuilles.

En métal, ils se plantent directement en terre. En bois, il vous faudra des supports métalliques pour chaque montant, à ficher en terre pour les installer.
Placez votre tuteur juste au-dessus de la touffe de fleurs à maintenir. Les fleurs en grandissant se faufileront dans le tuteur et adopteront un port tout à fait naturel. Le tuteur décoratif donnera, en plus, du relief à votre plate-bande.

Le conseil Maison.com
Pour un meilleur maintien des tuteurs en métal, vous pouvez sceller leurs pieds dans des plots de béton qui seront enterrés dans le massif.

Dicton : "A la Pentecôte roses vont, à la Saint-Jean s'en vont."
Article publié le 3 août 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.