Chaumont fait son show annuel avec des jardins sous influences

Afficher toute la galerie photos

Créé en 1992, le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire vient d’ouvrir sa 23ème édition. Des créations tous azimuts à découvrir, en plein ciel, sur deux hectares, jusqu’au 2 novembre

Photo : 12 / 14
Croquis du jardin Péchés virtuels, une création française signée Annemarie Arbefeuille, photographe plasticien, Gérard Pontet, paysagiste et Pierre Froissac, plasticien volume. Dans cet éden de végétaux libres et ondulants, deux grandes ailes photographiques, mémoire d’un ange déchu tombé dans une belle nature sauvage, illustrent les péchés de fiction, tableau où s’exprime une nouvelle nature magique et hallucinée.

Croquis du jardin Péchés virtuels, une création française signée Annemarie Arbefeuille, photographe plasticien, Gérard Pontet, paysagiste et Pierre Froissac, plasticien volume. Dans cet éden de végétaux libres et ondulants, deux grandes ailes photographiques, mémoire d’un ange déchu tombé dans une belle nature sauvage, illustrent les péchés de fiction, tableau où s’exprime une nouvelle nature magique et hallucinée.

©Chaumont