Chez Claude Monet, promenade impressionniste

A Giverny, découvrez ou redécouvrez du 1er avril au 1er novembre, les jardins et la maison du pape de l’Impressionnisme, Claude Monet. Une promenade au sein d’un tableau vivant, à une heure de Paris.

Le jardin d'eau qui inspira les nymphéas
De 1883 à sa mort en 1926, Claude Monet a connu à Giverny les années les plus heureuses et les plus productives de sa vie. Le jardin qui fait environ deux hectares se compose du Clos Normand devant la maison et du Jardin d’Eau, qui inspira les célèbres Nymphéas au peintre. Peu à peu plongé dans l’ombre après le décès de Monet à cause d’une malencontreuse plantation de peupliers, le Jardin d’Eau a aujourd’hui retrouvé la lumière. Elle favorise la floraison des nymphéas dès le mois de juin, si l’eau de l’étang dépasse les 16°. Leur plein épanouissement a lieu en plein cœur de l’été ; un enchantement qui, à lui seul, vaut le déplacement.

Au printemps, ce sont les tulipes qui ont la vedette accompagnées des bulbes de saison : crocus, narcisses, fritillaires, iris, muscaris… 38 000 bulbes sont plantés chaque hiver pour une succession continue de floraisons. Ce qui fait que l’on ne regrette jamais le voyage… et surtout pas en automne avec ses collections de dahlias qui rappelle la passion que Monet leur portait.

La maison de Claude Monet se visite et offre une vision plus intimiste de la vie du peintre. On y découvre un de ses ateliers, sa prédilection pour le bleu et le jaune -ses couleurs favorites- au fil des pièces. Dans la fameuse salle-à-manger jaune, les murs sont recouverts d’estampes japonaises que le peintre collectionnait – il y en a environ 231 accrochées dans toute la maison, dont d’exceptionnelles estampes de chrysanthèmes.

Propriété de l’Académie des Beaux-Arts, Giverny est un élément essentiel dans le développement de la région. Les 6 millions d’euros nécessaires pour parvenir à l’équilibre sont autofinancés les 480 000 entrées et les 2 500 000 euros que génère la boutique. A deux pas de la propriété de Claude Monet, le musée des Impressionnismes propose de magnifiques expositions : jusqu’au 18 juillet L’Impressionnisme au fil de la Seine, puis du 28 juillet au 31 octobre, une rétrospective : Maximilien Luce, néo-impressionniste.

Fondation Claude Monet, 84, rue Claude Monet, 27620 Giverny
Ouverte tous les jours de 9h30 à 18h00.

www. fondation-monet.com
Article publié le 11 mai 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.