Des jardins extraordinaires, sous le signe du design et de la créativité

Afficher toute la galerie photos

Depuis 20 ans, ils étonnent, détonnent et dénotent. La 21ème édition des Jardins de Chaumont-sur-Loire est une cuvée délicieuse et délirante, à déguster jusqu’au 21 octobre 2012.

Photo : 15 / 20
« Le jardin des nuées qui s’attardent », création du paysagiste chinois Shu Wang, qui vient de recevoir le Prix Pritzker d’architecture réalisée dans les près du Gualoup. Cette structure complexe, faite d’un entrecroisement de bois de pin, à la manière d’un nid d’oiseau, se recouvrira bientôt de vigne vierge.

« Le jardin des nuées qui s’attardent », création du paysagiste chinois Shu Wang, qui vient de recevoir le Prix Pritzker d’architecture réalisée dans les près du Gualoup. Cette structure complexe, faite d’un entrecroisement de bois de pin, à la manière d’un nid d’oiseau, se recouvrira bientôt de vigne vierge.

©E. Sander