En Passant par la Lorraine….

... avec ses jardins car il n’y a pas que les mirabelles, les macarons et la bergamote dans l’Est.

plan de berchigranges
Voir plus : jardin, Lorraine
Au creux des Vosges, Monique et Thierry Dronet ont déplacé des tonnes de granit, abattu 3000 épicéas, rapporté des milliers de m³ de terre végétale pour un résultat époustouflant depuis 20 ans. Une vue splendide sur la crête vosgienne, au loin des sapins.
A 650 m d’altitude, les 4000 variétés de végétaux protégés se sont acclimatées dans cette ancienne carrière. Un puzzle étonnant de couleurs, de formes qui associent textures, couleurs et senteurs. Des rosiers botaniques en cascade, du jardin Pourpre qui passe de l’écarlate au cramoisi, du rubis au grenat, des primevères de toutes les couleurs, le ruissellement de l’eau, le bruit d’une cascade, les allées magnifiquement engazonnées d’où se détachent les buis. Ici, un peu de jaune, quelques touches de rouge au détour d’une allée, là le thym embaume sous le cerisier du Tibet (prunus serrula). Des charmilles pour se cacher et se dévoiler, de la poésie botanique composée par des passionnés…


Le Jardin de Berchigranges
88640 – Granges-sur-Vologne
Tel : 03 29 51 47 19
www.berchigranges.com

Le parc du château d’Haroué a été dessiné par Boffrand où nulle frontière visuelle ne sépare le jardin de la vallée au loin. Bosquets de hauts arbres, angelots de pierre, charmilles et buis s’imposent naturellement dans le paysage et le nouveau jardin anglais, le long des communs, se colore aux beaux jours de roses et de buis taillés, et de « mixed border » élégamment fleuries.

Château d’Haroué
54740 – Haroué

Le long de la rivière Nied, un parc s’étale tout en douceur et à l’ombre des chênes et des tilleuls centenaires dans un ample paysage. Au bout des allées, au loin des prés à perte de vue, les rouleaux de foin attendent sous un soleil lumineux. Devant la grille principale, les jardins remis en scène par Louis Benech sont devenus prairie de marguerites et de graminées qui se balancent sous la brise, if et buis taillés en topiaire rappelle la période classique du jardin,

Parc et Jardin du Château de Pange
57530 – Pange
03 87 04 04 41

www.tourisme-lorraine.fr
www.culture.gouv.fr/lorraine
www.lorraine.eu

Conseil général de la Moselle
Article publié le 17 juin 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.