Les jardins de Méréville reçoivent Laurent Le Deunff et ses sculptures

Du 30 avril au 30 septembre 2011, le domaine de Méréville offre l’hospitalité à Laurent Le Deunff et ses surprenantes installations, pour l’exposition « La Grotte sans nom ».

Ours en chêne, acier et fil de fer

Cabriole nominale que le nom de cette exposition : la grotte est plongée dans les méandres de l’anonymat. Un monde ambivalent se profile. Celui obscur et profond de la grotte, auréolée d’une gaze brumeuse dont il est difficile de pénétrer le mystère, et celui de la grotte-refuge où l’on cherche asile. Dans le jardin pittoresque de Méréville, les deux penchants confluent.

Les courbes accidentées du parc se muent en havre pour les sculptures insolites de Laurent Le Deunff. Si elles habitent harmonieusement le décor végétal qui leur est alloué, elles déroutent néanmoins le promeneur solitaire croisant une de ces figures au hasard de ses flâneries. Etrangement placides, elles n’en sont pas moins déconcertantes. L’ésotérisme de la grotte resurgit, la signification des œuvres se fait plurielle.       

Les pistes sont pléthore. Elles s’éclipsent en faufilant vers des contrées que l’imaginaire seul peut oser appréhender et s’escrimer à explorer. Les émotions s’émancipent, comme les sinuosités du parc qui font voler en éclats le tracé ordonné des jardins à la française. Rêverie et imagination, titillées par les installations dispersées à travers le domaine, sont pareillement piquées par l’esthétique tortueuse de ce dernier. La lumière ondoyante, les aspects et textures variés, ainsi que l’agencement vallonné du jardin pittoresque à l’anglaise se plient divinement aux intermittences du cœur et à l’humeur capricieuse de l’âme.   

L’itinéraire non jalonné des lieux épouse le nomadisme de Laurent Le Deunff, artiste affectionnant de créer en fonction de la singularité de l’endroit qui le convie. Outre les pièces hantant le jardin, quinze dessins au crayon de la série dite des « Chasseurs flous » sont présentées dans une fabrique restaurée depuis peu.  

« La Grotte sans nom »
Du 30 avril au 30 septembre 2011
Domaine départemental de Méréville
Boulevard du général de Gaulle
91660 Méréville

Ouverture : les dimanches de mai et septembre de 10h à 18h, et les 4 et 5 juin
Plein tarif : 5,15 €
Tarif réduit : 2,50 €
Gratuit pour les moins de 13 ans et les titulaires de la carte jeune Essonne

www.essonne.fr

Article publié le 5 mai 2011

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.