Entre méditation et ébullition, les idées les plus inventives du Festival international des Jardins de Chaumont-sur-Loire

Afficher toute la galerie photos

Cette année, la 27ème édition de cette manifestation présente la thématique de la pensée pour décliner ses nouvelles créations végétales. A découvrir jusqu’au 4 novembre 2018.

Photo : 14 / 21
Là où les roses sont des reines, jardin « Les Belles eaux dormantes », un espace permanent créé en 2017 par l’architecte-paysagiste Sylvestre Lieuter.

Là où les roses sont des reines, jardin « Les Belles eaux dormantes », un espace permanent créé en 2017 par l’architecte-paysagiste Sylvestre Lieuter.

©Eric Sander