Cueille-fruits, cueille les fruits !

Si vous souhaitez ramasser vos fruits mûrs à point et sans les abîmer, le cueille-fruits est l'instrument qu'il vous faut ! Un peu d'entraînement et la cueillette devient alors un jeu d'enfant.

Un cueille-fruits avec un sac en tissu permettant de réceptionner le fruit sans l'abimer.
Qu'est-ce qu'un cueille-fruits ?
C'est un accessoire en forme de petit vase qui s'emboîte au bout d'une longue perche. Le réceptacle est en métal, en bois dur, en grillage ou encore en osier. Son bord dessine des crans afin de saisir la queue du fruit et le détacher de l'arbre. Certains s'accompagnent d'un filet ou d'un sac en tissu pour mieux réceptionner le fruit.
La perche sur laquelle il sera fixé est en bambou, bois, léger et un peu flexible, ou métal creux de type aluminium brossé.

Pourquoi recourir un cueille-fruit ?
Pommiers, poiriers, pêchers ont la tête dans les nuages. Les plus beaux fruits sont bien souvent perchés en haut et au bout des branches. Difficile d'y accéder sans casser des branches ou risquer de tomber. Lourde et encombrante à déplacer, l'échelle ne vous semble pas être l'instrument adéquat. D'autant que les branches des arbres fruitiers, déjà lourdement chargées de fruits, sont cassantes. Y appuyer une échelle peut s'avérer périlleux. Le cueille-fruits vous permet de récolter les plus hauts fruits sans quitter la terre ferme ! D’une bonne maniabilité et d'une grande légèreté, malgré sa longueur, c'est l'outil parfait pour atteindre l'inaccessible.

Comment choisir le "bon" cueille-fruits ?
Certain sont des répliques d'ancien modèle en zinc ondulé à emboîter au bout d'un manche en bois ou d'un bambou. Parfois un peu lourds, mais aux "accents" authentiques ! D'autres, résolument modernes, sont en résine munie d'un sac pour amortir la chute du fruit.
Vérifiez le diamètre du tube à emboîter afin de prendre un manche aux bonnes dimensions. En gardant la même marque, vous devriez vous éviter les problèmes d'emboîtement du au diamètre. N'oubliez pas que plus le manche est long et plus le maniement de l'outil demandera du doigté : pensez aux manches télescopiques qui s'adapteront à la taille de l'arbre, toujours à la juste longueur.
Article publié le 23 septembre 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.