Recyclez vos matériaux ! Transformer une vieille étagère en porte-manteau

Une tablette d'étagère de récup, de l'huile de lin, des pigments et des boutons en céramique... bref, un porte-manteau très original pour l'entrée...

l'étagère transformée en porte-manteaux
l'étagère transformée en porte-manteaux De l'étagère en pin brut démantelée ne restent que quelques tablettes en bon état. Transformation possible ? Une patère recouverte d'un glacis fait maison ensuite ciré. Et pour y accrocher vêtements et accessoires, des boutons en céramique boulonnés.... rien de plus simple. 

Matériel :

  • de la lessive de soude
  • une brosse en chiendent
  • une ponceuse et de l'abrasif fin (120)
  • huile de lin
  • essence de térébenthine
  • pigment oxyde vert émeraude (voir la fiche laits de chaux )
  • 6 boutons en céramique
  • de la cire naturelle
  • une perceuse.

coût : environ 15 €

Préparation

Avant tout, dépoussiérez l'étagère. Lessivez-la devant et dos à la brosse avec de la lessive de soude diluée dans de l'eau. Rincez abondament et laissez sécher.

Avant de poncer avec un abrasif fin, pensez à traiter le bois avec un produit anti-xylophages et à éventuellement appliquer de la pâte à bois dans éraflures et  trous.

Le glacis

Le glacis se compose pour moitié d'huile de lin et pour moitié d'essence de térébenthine. Avec des pigments de type ocres ou terre, il suffit d'ajouter 1 cuillère à café dans ce mélange, de remuer et d'appliquer au pinceau, en une seule couche le résultat est garanti. 

Application 

Avec les oxydes qui se mélangent mal à la mixture, il vaut mieux faire en deux passes  : versez une cuillère à café d'oxyde dans de l'essence de térébenthine remuez et appliquez ce mélange au pinceau. Sans attendre le séchage, appliquez l'huile de lin diluée dans son équivalent d'essence de térébenthine en tirant bien.  

Dans la foulée, essuyez à la mèche de coton afin d'enlever tous le surplus d'huile de lin et laissez sécher au moins une journée.

Appliquez alors la cire (voir la fiche : enduit ciré pour préparer une cire maison) à la mèche de coton et lustrez une heure après.

Equipez la perceuse d'une mèche à bois de 6. Repérez les emplacements des futurs boutons et percez.

Pour que les boutons soient un peu éloignés de la patère et acceptent donc des objets volumineux, il est possible, comme ici, d'intercaler un boulon entre la céramique et son support en laiton. Enfoncez, puis boulonnez les boutons en céramique. 

la pose

quel que soit le support, une cheville adaptée et un gond en L suffisent à appuyer la patère sur le mur en en y encastrant la traverse haute. En cas de surpoids, doublez les fixations. 

Article publié le 11 octobre 2008

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.