Les mots brodés et maux d’amour de Catherine Rosselle

Catherine Rosselle brode ses messages d’amour sur des copies de toile, une bande Velpeau et un ruban de sergé, elle met en scène ses compositions poétiques, et les photographient sobrement comme un clin d’oeil qui sied à ces propos. Ces maux, témoins de la difficulté à trouver les bons mots pour décrire ses états d’âme et celle qu’il y a, à les transmettre.

La Césure

Catherine Rosselle
aime tirer l’aiguille et jouer du crochet, jeune femme curieuse et avide de savoir faire dans le domaine des Arts du fil ou « Fiber Art » comme disent les Anglais, elle brode sa vie quotidienne, ses souvenirs d’enfance et la nature qui l’entoure, d’où est tiré son nom de blog « asphodele ».

De ces nombreuses passions il y a celui des mots avec lesquels elle aime jouer, et qu’elle a couchés non pas sur papier mais brodés sur tissu avec sa machine à coudre basique.
La série #M# composée de 3 tableaux s’inscrivent dans une évolution de son travail « brodesque » non prémédité comme elle le rapporte. Un désir plus intime, plus brut, où la broderie n’est plus une fin en soi et n’a pas de vocation décorative, juste un désir de traduire avec du fil des émotions simples, une vérité personnelle que chacun peut saisir s’il le désire.

La césure
- Mon fils, ma chair, mon amour
Répétition des mots sur une toile découpée en ruban en référence aux rubans tissés rebrodés. Ce ruban-ci fait avec amour et délicatesse à la hauteur de l’enjeu, la mise en scène accentuant la poésie du geste.

Les Maux d’amour
La souffrance, douleur, absence, blessure et solitude sans oublier l’oubli, la solitude et les larmes qui ne manqueront pas de couler à l’énumération de ces mots brodés sur un support on ne peut mieux choisi que la bande Velpeau. Nouvelle peau qui panse les maux !

Les brouillons de l'amoureuse
Ah qu’il est difficile d’écrire à son amoureux, combien d’essais se retrouvent en boule sur le parquet à la recherche du bon mot, de la phrase qui pourra exprimer son état d’âme.
Les essais sont jetés à terre, négligemment froissés sur le parquet dans une très belle mise en scène qu’elle a su saisir.

Détail du brouillon, côté technique, les lignes sont brodées au point avant d’une machine à coudre classique et simulent les traits de la copie où le texte est brodé en piqué libre avec un fil noir.

http://asphodele0.canalblog.com/
Article publié le 4 août 2010

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums
  • Mimiblue
    Mimiblue
    Les créations de Catherine sont à retrouver sur son blog : asphodele0.canalblog.com. Cette série, pleine d'émotion et de pudeur, est particulièrement attendrissante. Cathy, une artiste pleine de ressources....

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.