Galerie photos aménagement paysager

  • La zone de la Jallère, à Bordeaux-Lac, un territoire de 95 hectares qui doit être prochainement réhabilité par Nicolas Michelin.
  • Le projet de jardin de la paysagiste Régine Bertrand : « Etreintes végétales ».
  • Le projet de jardin du paysagiste Mathias Bonnin : « Pour tous ».
  • Eternelles éphémères, un espace où cohabitent graminées et plantes vivaces aux inflorescences multiples, mêlant aux fleurs séchées, envolées et graines semées qui ramènent vers la fuite du temps et une clairière de fleurs minérales. Réalisation Emeline Brossard, paysagiste DPLG et Lucie Bulot, architecte HMONP, France.
  • Le trône des fleurs évoque le pouvoir des fleurs et du jardinier grâce à un cheminement en bois coloré qui contourne des bannières fleuries et accède à un jardin exubérant  avec des floraisons mauves, roses, blanches ou jaunes en association avec une nappe végétale de galets. Réalisation Thibault Adam, paysagiste concepteur et jardinier, Yoann Molard-Auclair, jardinier-paysagiste et concepteur et Rémi Boutin, ébéniste scénographe, France.
  • Le bouquet d’après, un jardin qui évoque la renaissance, le renouveau. Sur une structure d’acier s’agrippent des glycines, des ipomées, des suzannes. Réalisation d’Alexandra Jansen, garden designer, Vero Reato artiste sculpteur plasticienne, Carlos Esteve Duarte architecte DPLG, Bruno Jansen conducteur de travaux et Michel Grimmer sculpteur, Luxembourg, France et Allemagne.
  • Dans cette serre aux volumes modernisés, on peut découvrir une collection de nénuphars géants. Cet espace a été baptisé la serre Victoria du nom de cette espèce d’Amazonie qui peut atteindre 3 mètres de diamètre.
  • Le Jardin du teinturier, création française de Carine Balayn, architecte DPLG, 
Dorian Dietschy, responsable dans une société d’insertion, Chloé Martin, étudiante et Eric Sartre, architecte, vous invite à redécouvrir un don souvent oublié des plantes : leur pouvoir colorant.
  • Méditation sur les éléments fondamentaux du jardin coréen, cet espace, situé dans le parc du Gualoup, entraîne le visiteur dans une poétique rêverie orientale.
  • Suspensions climatiques, une création française de Swan Cazaux, plasticien, et Claire Dematos, architecte, rappelle les jardins suspendus de Babylone.
  • Ce jardin africain présente une sélection de plantes du Bushveld de l’est de l’Afrique.Création du poète et paysagiste Léon Kluge.
  • « Les masques colorés représentent les habitants des différents villages qui convergent, ensemble, en direction du grand Baobab pour prendre part aux festivités et danser. Il n'y a véritablement rien de tel que l'Afrique... "  raconte le poète et paysagiste Léon Kluge, créateur de ce jardin baptisé « Cuisine africaine ».
Afficher la galerie aménagement paysager

Tous les articles aménagement paysager