Galerie photos appartement

  • De part et d’autre de la cheminée du salon, des bibliothèques dessinées par l’agence Ronjat et Poggioli intérieurs, qui offrent des niches colorées et éclairées pour mettre en valeur une collection d’art primitif. Appliques, « Formes noires » avec réflecteur moule,  création Serge Mouille. Canapés, Minotti. Tables basses avec plateau en marbre et acier Cortex dessinées par l’agence Ronjat et Poggioli intérieurs. Se reflétant dans le miroir, un fusain de Robert Longo.
  • Au sol, l’implantation perpendiculaire aux fenêtres du nouveau parquet de couleur claire contraste subtilement avec l’existant rénové. Les ouvertures ont été valorisées avec de larges portes en bois clair.
  • Entre bleu Klein et bleu Majorelle, portes et murs du couloir qui mène à la chambre des maîtres des lieux. Les objets de décoration cultivent l’éclectisme comme dans un cabinet de curiosité. Bloc de cristal de roche, coffre en marqueterie de coquille d’œuf et sur la poignée de porte des colliers de l’Ile Maurice avec perles fabriquées à partir de pièces récupérées des naufrages.
  • Table de salon en chêne massif teinté noir et recouverte de feuille d’argent hommage au tabouret iconique Tam Tam en forme en diabolo, créé en 1968 par le designer français Henry Massonnet. Derrière le canapé recouvert d’une housse en textile violet pour le protéger des griffes du chat, et de part et d’autre de la porte de la chambre d’amis, meubles symétriques en chêne vernis inspirés par le style des années 1940.
  • Fresques sur portes de placard en 4 panneaux réalisés par l’artiste René Caussanel.
  • Le plafond de la chambre immaculée a été coloré en bleu pour offrir une certaine intimité à la pièce (coloris Stone Blue n° 86, chez Farrow and Ball).
  • Le salon est séparé de l’entrée par une porte vitrée encadrée de rangements qui n’encombrent pas l’espace au sol.
  • Gio Ponti et Giulia Ponti, Via Dezza, 1957.
  • La longue table de repas en métal fait écho à la porte en acier et verre de style industriel qui sépare la pièce à vivre de la chambre.
  • Des étagères murales assurent le rangement du matériel TV, Hifi et des livres.
  • La chambre s’offre une nouvelle vue avec un accès pratique à son dressing qui s’associe à l’armoire avec miroir (Ikea) attenante. Le lit n’a pas changé d’orientation, il a été simplement reculé contre la nouvelle cloison qui intègre une tête de lit intégrée à la cloison avec liseuses d’éclairage et niches de chevet.
  • Les panneaux de tissu acoustique qui recouvrent le nouveau plafond apportent une ambiance feutrée.
Afficher la galerie appartement

Tous les articles appartement