Galerie photos architecte d'intérieur

  • La salle à manger salon est meublée avec un rangement polyvalent sur-mesure équipé de portes en noyer et tablettes en chêne blanchi. Le fond est nappé d’un bleu Klein lumineux qui met en valeur une collection d’objets design, sculptures d’art contemporain, petits personnages, robots.
  • Les lames de bois enveloppent le restaurant comme un cocon et jouent avec la géométrie des tables tournantes et du comptoir.
  • La lumineuse pièce à vivre, aux murs nappés de blanc, est ponctuée par les couleurs du mobilier du salon. Le canapé turquoise dynamise l’espace et les tables basses avec leurs plateaux noirs apportent une touche graphique années 1950.
  • L'espace intérieur de la parfumerie Frédéric Malle est cette boîte conçue comme une grille en bois tri-dimensionnelle. Les murs et plafonds en acier inoxydable créent un effet d'une infinie complexité d'espaces virtuels. La lumière est un élément essentiel du  projet.
  • Une résille métallique redessine les contours de la péniche en cohérence avec la coque.
  • Au centre sur trois niveaux, soit 10 mètres de hauteur, le lustre accompagne le parcours, retraçant l’histoire d’Harcourt, de sa création aux derniers clichés.
  • L’entreprise Artdesk a expérimenté et adopté ses idées dans ses propres locaux. Dans les bureaux du Artdesk Village, la création du Cove, un espace cocon situé à proximité d’un poste de travail permet de se réunir à 2 ou 3 sans déranger ou être dérangé.
  • Unité inférieure à deux niveaux. La base de la banquette et lit de repos extractible permet de composer un couchage pour deux personnes.
  • Les bibliothèques abritant les flacons, tels des galets de bois, se reflètent à l’infini dans le métal poli.
  • La décoration du salon fait écho à celle de la chambre avec des teintes proches qui se répondent en touches.
  • La cuisine en îlot est accessible de tous côtés et intègre l’électroménager. Plan de travail en granit noir du Zimbabwe flammé et brossé.
  • La verrière figure un tableau regroupant toutes les couleurs déclinées dans tout l’espace. Les 2 poteaux porteurs qui servaient à soutenir une grosse poutre centrale ont été conservés, car ils ne pouvaient être supprimés qu’à grand frais. La verrière colorée s’insère entre les deux. De part et d’autre, les 2 bandes noires permettent, à gauche, de cacher la cloison de la cuisine et à droite, de composer la symétrie.
Afficher la galerie architecte d'intérieur

Tous les articles architecte d'intérieur