Galerie photos baie vitrée

  • L’étage en double hauteur du R+1 présente un alignement unique de modules de verre transparent de 6,2 mètres de hauteur sur 2 mètres de largeur, dont le ventre bombé de 40 cm vers l’extérieur crée un effet de déformation de la vue qui s’atténue plus on s’en approche. Les rayonnages sont pourvus de roulettes.
  • La grande pièce à vivre, séparée en deux espaces par une cheminée contemporaine, et se prolonge à l’extérieur.
  • A proximité de la cuisine, une table de repas permet de profiter de l’extérieur aux beaux jours.
  • La terrasse abritée s’ouvre sur une piscine à laquelle on accède par quelques marches.
  • L’habitation de plain pied est sublimée par un bardage en bois et de larges ouvertures en aluminium (Initial).
  • Au Sud, le bardage disparaît, les baies vitrées s’élargissent et s’ouvrent largement vers la terrasse privative, en bois exotique imputrescible, une essence identique à celle utilisée pour le bardage.
  • Au premier étage de la maison Melnikov, le salon éclairé par une grande fenêtre vitrail de 4 m x 5 mètres. Le plancher de 10 mètres de diamètre n’est soutenu par aucun pilier ou poutrelle.
  • Le long des baies vitrées, un espace repos avec vue sur le jardin de la cour intérieure pour dessiner un paradis vert.
  • Les différentes ouvertures forment des cadres sur les pins et divisent l’espace central.
  • Construite pour conserver les plantes fragiles en hiver, l’orangerie de la Villa Perrusson, seul élément décoratif du parc, ici restaurée.
  • Inondés de lumière, les espaces de vie, salon, coin-repas et cuisine, s’imposent comme une évidence dans un volume à double hauteur.
  • Le volume est conçu, telle une épure, l’archétype d’une maison, en bardage de cèdre blanc. Les ouvertures verticales accentuent cet effet sur une double hauteur.
Afficher la galerie baie vitrée

Tous les articles baie vitrée