Galerie photos Belgique

  • Maquette du projet de rénovation du musée Kanal-Centre Georges Pompidou et lauréat parmi 7 finalistes, également exposés, et sélectionnés à partir de 92 participants. Il a été réalisé par plusieurs agences d’architecture : NoA/EM2N/ Sergison Bates/Buro Happold/ Beboît van Innis/ Joost de Beij/ Kahle Acoustics/ Bopro. Kanal/Centre Georges Pompidou.
  • Inspiration naturaliste, pour le plafond qui dessine un puzzle de 2000 lamelles. Sur la vitre qui occulte le bar à cocktails, un film PVC transparent imprimé d’une feuille nervurée en gros plan crée une certaine intimité et le cache du reste de la salle.
  • Dans la salle de restaurant, plafond avec lamelles en balsa (léger et souple) teinté qui a la particularité de résoudre aussi les problèmes d’acoustique et absorbe les bruits au même titre que la moquette épaisse grise qui évoque subtilement la couleur particulière de la pierre bleue belge.
  • La façade de l’hôtel Jardin Secret est percée de grandes baies vitrées qui favorisent la luminosité des chambres.
  • L’intérieur du restaurant fait référence au Merzbau du plasticien Kurt Schwitters, une habitation sculpturale réalisée à partir d’éléments récupérés.
  • Le second bar situé au dernier étage s’ouvre sur une terrasse avec une vue sur les toits de Bruxelles.
  • L’espace de la cuisine ouverte est marquée par un faux plafond de couleur foncée qui s’encastre dans l’ouverture et assure le lien avec la salle à manger. Le sol est recouvert de parquet de chêne en épi et de dalles de verre feuilleté insérées dans une structure métallique.
  • Le sol de la grande pièce à vivre est recouvert d’un enduit de polyuréthane blanc brillant qui offre une uniformité harmonieuse et structurante à l’espace tout en reflétant la lumière. Ce matériau qui dessine très peu d’ombre offre un effet d’apesanteur à l’espace allégé par sa douce présence. La chape en polyurethane blanche a été teintée dans la masse pour éviter les traces et griffures dues à l’usage
  • Le dessin de la maison s’inspire des granges et des hangars agricoles.
  • Une fois fermée et protégée des éventuels cambriolages, la maison ressemble à un monolithe noir avec des intérieurs totalement occultés.
  • Familistère de Guise, élèves dans la cour intérieure de l’immeuble central, 1890.
  • Chaque chambre offre une tête de lit personnalisée, avec une photo panoramique imprimée sur une toile. Tabourets, Tolix.
Afficher la galerie Belgique

Tous les articles Belgique