Galerie photos brique

  • A gauche, auto-isolante et autoporteuse, la brique CLIMAmur® ne nécessite pas d’isolant complémentaire et devance les standards prévus pour l’habitat passif et à énergie positive (Bepos). A droite, construction, en cours, en brique CLIMAmur® qui offre une bonne étanchéité à l’air et une réduction des ponts thermiques grâce aux alvéoles remplies d’isolant naturel qui forment aussi des compartiments très utiles au passage des fils électriques.
  • La brique CLIMAmur®, véritable climatiseur naturel, empêche la surchauffe l’été. Elle offre 20% d’isolant en plus par rapport à une brique Monomur 42,5, tout en étant moins lourde et moins épaisse.
  • Détail d’un mur extérieur en brique de parement aux teintes nuancées pour animer une construction moderne aux lignes sobres. Réalisation Egide Meertens Plus Architecten.
  • Habitation à la longueur inhabituelle de 33 mètres rythmée par le relief et les couleurs des briques de parement. Réalisation Egide Meertens Plus Architecten.
  • Indémodable, adaptée à tous les styles, la brique en façade s’associe à de nombreux ouvrages en construction neuve avec des jeux de dessins géométriques personnalisés. Gamme d’extérieur Weber Terra Nova Print, avec 144 coloris d’enduits minéraux, chez Weber Saint-Gobain Matériaux.
  • Maison contemporaine à la géométrie rigoureuse et aux différents volumes mis en valeur par une teinte foncée. Rénovation et extension d’une habitation des années 1970. Réalisation Hasa Architecten.
  • A gauche, brique de parement intérieur pour un effet rustique. A droite, construction régionale en brique associée à un enduit à la chaux. Brique (24 à 26 x 5,6 cm), briquette (24 à 28 x 3,5 cm) et bricou (24 x 2,5 cm) épaisseur de 2 cm, coloris rose Toulouse ou Toscane), chez Alkern.
  • L’architecture extérieure de la maison van Buuren en brique rouge est typique de l’Ecole d’Amsterdam.
  • La toiture polychrome est représentative des traditions de l’Est de la France et de l’Europe.
  • Dans le parc, une ceinture périphérique et une trame dense de buis forment son ossature et referment ses vues au paysage extérieur.
  • Les massifs, presque exclusivement plantés de buis, structurent le jardin. Ils sont orchestrés en bosquets denses et taillés avec des formes courbes, pour apporter de la douceur au paysage.
  • Construite pour conserver les plantes fragiles en hiver, l’orangerie de la Villa Perrusson, seul élément décoratif du parc, ici restaurée.
Afficher la galerie brique

Tous les articles brique