Galerie photos claustra

  • Pour mettre en valeur l’espace audiovisuel du salon, un pan de mur en claustra bois en chêne naturel a été réalisé sur un fond noir.
  • Comme les autres pièces, les espaces de circulation et de transition, sont traités avec soin. Lampadaire Big Shadow de Marcel Wanders, pour Cappellini. Au mur, collage de Asha Zero.
  • Le bar est dissimulé derrière la cloison écran. Il affiche sa personnalité avec un lustre mobile suspendu de David Weeks dans l’espace à double hauteur.
  • La chambre, aménagée comme une suite possède une salle de bains insérée dans un écrin de noyer d’Amérique qui forme une sorte d’alcôve. Une porte discrète intégrée dans la cloison permet d’accéder au dressing. Miroir ancien récupéré sur la cheminée du salon déposée lors des travaux. Plan vasque en marbre bleu de Savoie. Miroir sur pieds, chez Pinch.
  • La création de la salle de bains avec communication visuelle permet de profiter de la lumière traversante de l’appartement. Miroir triptyque, modèle Barbier, AM.PM.
  • Pour offrir une ouverture qui conserve l’intimité du lieu, l’extension se développe au sud et à l’est. Elle est formée de deux boîtes noires surélevées par rapport au terrain naturel et reliées par une terrasse.
  • L’escalier se déroule comme un maelstrom dans un environnement de bureaux volontairement apaisé.
  • Les bureaux sont occultés par des claustras ajourés, ou des panneaux vitrés au décor sablé qui offrent une certaine confidentialité.
  • Pour mettre en valeur l’espace audiovisuel du salon, un pan de mur en claustra bois en chêne naturel a été réalisé sur un fond noir.
  • Architecturale les panneaux en bois 3D Edge, Pix et Scale offrant un potentiel infini de nouvelles solutions pour les murs et les plafonds suspendus.
  • Au plafond, une bande de lumière serpente, intégrée dans un profilé en staff découpé. Comme le meuble, elle relie l’entrée à la cuisine et sa géométrie répond au claustra en chêne. Ce matériau chaleureux et aussi décliné dans les niches du rangement et réveille la neutralité du reste de l’espace.
  • Un dispositif de volets « papillon » permet une ouverture totale de la façade de la maison le jour, tout en assurant le rôle de brise-soleil et une fermeture totale la nuit. Réalisation de DDA Architectes, à Meudon.
Afficher la galerie claustra

Tous les articles claustra