Galerie photos Gio Ponti

  • Table D.859.1 dessinée à l’origine pour la salle de conférence de l’auditorium du bâtiment Time & Life à New York.  Un design raffiné qui va à l’essentiel et une longueur exceptionnelle de 3,60 m…
  • Tapis D.754.1 en cuir de poney, formant un patchwork de plusieurs couleurs, dessiné en 1954 par Gio Ponti.
  • A gauche, table basse D.552.2 avec cadre en bois de rose, pieds en laiton et plateau en verre de forme libre, typique des années 50, conçue à l’origine pour la firme new-yorkaise Singer & Sons.
  • Dernière maison de Gio Ponti, Via Dezza, à Milan, véritable manifeste de son design intérieur, avec des cloisons mobiles pour unifier les 4 pièces en enfilade et des tableaux de Campigli. Les couleurs ensoleillées déclinaient la gamme des jaunes, paille, moutarde ou terre de Sienne sur une toile de fond blanche.
  • Commode D.655.1 en bois d’orme, conçue dans différentes versions et caractérisée par des tiroirs aux façades déclinées en diverses essences (orme, noyer, acajou et bois de rose).
  • Fauteuils D.156.3 dessiné pour Altamira, avec structure en noyer américain massif ou laqué noir semi brillant avec sangles de support de support dossier et coussin matelassé.
  • Fauteuils D.154.2 conçu pour la villa Planchart à Caracas et table basse D.555.1, avec pieds métalliques, calandre peinte à la main et plateau transparent en verre, créée en 1954-55, conçue pour la maison Ponti Via Dezza.
  • Fauteuil D.151.4 dessiné par Gio Ponti dans différentes variantes pour agencer à l’origine les transatlantiques Conte Biancamano, Giulio Casare et Andrea Doria
  • Deux fauteuils majeurs de Gio Ponti revisités avec un revêtement en velours très tendance et des couleurs dans l’air du temps. A gauche, fauteuil conçu à la base pour la villa Planchart (1953-1957) à Caracas, un des projets les plus chers à Gio Ponti. A droite, fauteuils pliants Apta présentés pour la première fois en 1970 à l’Eurodomus 3 de Milan.
  • Fauteuil conçu par Gio Ponti en 1953 pour son propre usage. L’inclinaison de son dossier favorise la relaxation.
  • Montecatini Chair, chaises en aluminium conçues par Gio Ponti en 1935 pour le premier bâtiment Montecatini de Milan.
  • Théière Aero, 1957, Christofle, Paris.
Afficher la galerie Gio Ponti

Tous les articles Gio Ponti