Galerie photos hotel

  • A gauche, les hauteurs variées des assises dessinent des espaces différents : tables d’hôtes, tables basses pour l’apéritif et le goûter, tables plus traditionnelles pour le déjeuner ou le dîner. Au plafond, une suspension lumineuse signée du designer Arik Lévy. A droite, jeux de lignes verticales rouges s’accordant avec le parti-pris chromatique du lieu et dessinés avec un mur de bouteilles, à l’entrée du restaurant.
  • Façades transparentes, espaces clairs, absence totale de portes, l’espace offre des perspectives qui repoussent ses limites.
  • La terrasse du rez-de-chaussée comme le rooftop du 7ème étage avec son bassin vivent au rythme des 4 saisons grâce des paravents végétalisés où s’accrochent des plantes grimpantes.
  • Un effet d’optique comme un zoom sur un écran de télé conserve la transparence de l’espace tout donnant du caractère au restaurant par l’interaction des couleurs entre elles. Les couleurs énergiques et dynamiques créent le mouvement.
  • Sur le rooftop, la terrasse domine tout Paris avec des poufs déstructurés pour se détendre au fil de l’eau.
  • Le restaurant, divisé en trois grandes arches en verre de couleur bleu, rouge et vert, évoque l’effet kaléidoscopique d’un écran TV. Et les ambiances colorées évoluent tout au long de la journée.
  • Le Lobby forme une transition vers la terrasse et le restaurant. Le noir et le blanc habillent l’espace d’accueil.
  • Dans cette chambre iconique, une alcôve de chêne verni et capitonnage de peaux suédées.
  • Dans l’espace du bar Lilly, les couleurs solaires répondent aux boiseries sombres et à l’onyx illuminé du bar. Au mur, une photo d’Erwin Olaf.
  • Les salles de bains, chics et intemporelles, se nappent de marbre noir et de porcelaine blanche, rehaussée de chrome. Les matériaux et les couleurs, apaisantes et chaudes, renforcent le sentiment de cocon intimiste.
  • Tout concourt à créer une atmosphère intimiste : les grands salons, les cheminées, les œuvres d’art, les collections de peintures chinoises du XIXème, les sculptures, les objets de curiosité…
  • A gauche, dans le restaurant Schoenemann, imaginé comme un lounge décontracté et organisé autour de canapés, sofas et bridges, les teintes douces des murs servent d’écrins à une superbe série d’œuvres d’André Duval. Ce dépôt de la collection particulière du Docteur Christian Elleke incarne des personnages d’opéras célèbres et rend hommage à l’ancien opéra-comique de Francfort, situé tout près de là. A droite, dans le cabinet de curiosités, des collections atypiques et des trésors naturels.
Afficher la galerie hotel

Tous les articles hotel