Galerie photos rénovation

  • Une simple différence de niveau sépare le séjour (salle à manger et grand salon) du salon TV (chambre d’ami) et de la cuisine, auxquels on accède par quelques marches.
  • Le salon est séparé de l’entrée par une porte vitrée encadrée de rangements qui n’encombrent pas l’espace au sol.
  • Dans le parc, une ceinture périphérique et une trame dense de buis forment son ossature et referment ses vues au paysage extérieur.
  • L’éclairage a été intégré dans la niche de rangement pratiquée à gauche de l’ancien conduit de cheminée.
  • La longue table de repas en métal fait écho à la porte en acier et verre de style industriel qui sépare la pièce à vivre de la chambre.
  • Cuisine, salle à manger et salon ont été aménagés en enfilade dans la longueur de l’unique pièce de vie.
  • L’espace de la cuisine ouverte est marquée par un faux plafond de couleur foncée qui s’encastre dans l’ouverture et assure le lien avec la salle à manger. Le sol est recouvert de parquet de chêne en épi et de dalles de verre feuilleté insérées dans une structure métallique.
  • Fabriquée sur mesure par l’Atelier Saint-Paul, la nouvelle cuisine combine la brillance de l’Inox poli miroir et le caractère chaleureux et mat des façades en chêne brossé. À droite et en partie basse, les placards blancs sont suspendus pour valoriser la sensation d’espace et rappeler le dessin de la console du salon, également suspendue. L’ensemble réunifie désormais cuisine et arrière-cuisine, qui étaient séparées.
  • Une banquette fixe posée sur l’estrade fait office de coin canapé. Comme l’estrade, elle a été conçue en chêne pour créer une véritable continuité entre l’espace salon et la cuisine ouverte. Au mur, toile morcelée et composite, réalisée par l’artiste Jérôme Revon, à partir de deux photographies. A sa gauche, les pavés de verre éclairent, en second jour, la salle de bains cloisonnée.
  • Le coin salon décloisonné est aménagé sur une estrade en bois qui permet de délimiter cet espace tout en profitant visuellement de tout le volume et d’ouvrir la perspective. Dans l’alignement de la poutre du plafond, on a aménagé un placard et, entre sa saillie et le conduit de cheminée, une console basse est suspendue. L’espace immaculé met en valeur la cheminée ancienne en fonte.
  • Dans le salon, les rangements de la bibliothèque murale ont été créés pour structurer l’espace et dégager de la surface au sol afin de placer des fauteuils, une chaise longue et un canapé généreux qui sépare l’espace de la salle à manger.
  • Du mobilier sur mesure a été intégré aux soupentes. Il rehausse ainsi fenêtres et balcons tout en laissant s’attarder le regard sur le paysage urbain. La fenêtre est ainsi encadrée de manière différenciée suivant l’usage de la pièce et de son orientation, côté rue ou cour.
Afficher la galerie rénovation

Tous les articles rénovation