Photo : 58 / 310
Dans le restaurant Georges du Centre Georges Pompidou, les architectes ont inséré une sorte de présence inexistante, une réponse presque non architecturale ou non conçue. Ils ont travaillé le sol et proposé une surface déformée pour insérer une série de volumes, créant ainsi un nouveau paysage à la fois intérieur et extérieur. Cette surface de plancher ou «peau» a été de fabriquée en aluminium, un matériau qui, une fois brossé, absorbe et réfléchit la lumière.

Dans le restaurant Georges du Centre Georges Pompidou, les architectes ont inséré une sorte de présence inexistante, une réponse presque non architecturale ou non conçue. Ils ont travaillé le sol et proposé une surface déformée pour insérer une série de volumes, créant ainsi un nouveau paysage à la fois intérieur et extérieur. Cette surface de plancher ou «peau» a été de fabriquée en aluminium, un matériau qui, une fois brossé, absorbe et réfléchit la lumière.

©Jakob+Farlane

Articles utilisant cette photo