Un îlot de cuisine

Opter pour une cuisine dotée d'un îlot central c'est opter pour la convivialité. Contemporain ou rétro, l'îlot de cuisine peut jouer plusieurs rôles, être décoratif ou technique. Explications et marche à suivre.

Un îlot rétro pour une cuisine conviviale façon bistrot. Cuisine New Age. Cuisines Saint André.
Voir plus : cuisine, ilot de cuisine
Cet article fait partie du dossier Aménagement de cuisine
Parce que la mode est aux cuisines ouvertes, aux cuisines pièces à vivre dans lesquelles la cuisinière n'est plus à l'écart des invités, l'îlot attire tous les suffrages. Elément de transition entre la cuisine et le salon, l'îlot structure la pièce et délimite les espaces sans les enfermer. Inconvénient, il n'est envisageable que dans les grandes cuisines, de 15 m2 minimum. En deçà, il ne ferait que compliquer les déplacements.

Un îlot pour quoi faire ?
Selon les envies et les contraintes architecturales, un îlot de cuisine peut jouer des rôles divers. Il peut n'être qu'un espace de préparation, ou alors être conçu comme un espace dédié à la cuisson ou au lavage.

Un îlot de rangement
Dans ce cas, l'îlot de cuisine se compose de caissons de rangement surmontés d'un plan de travail à la bonne hauteur, pour une position de travail plus ergonomique. Le cas échéant, il peut également servir de plan snack à condition de prévoir des tabourets de bar.

Avantage d'un tel îlot, il offre un grand volume de stockage, éventuellement équipé de rangements spécifiques, type casier à bouteilles, et s'ouvrant des deux côtés. Il s'installe sans gros travaux. Comme tout espace de préparation, cet îlot exige un éclairage performant.

Un îlot de cuisson
Un îlot de cuisson reçoit des plaques ou dominos de cuisson et éventuellement un four. Il doit impérativement être surmonté d'une hotte qui s'imposera comme un élément décoratif à part entière. La superficie d'un tel îlot doit être suffisante pour permettre le débord des manches de casseroles sans risque d'accident.

Contrairement à l'îlot de rangement, un îlot de cuisson exige une arrivée d'électricité par le sol pour les plaques et une autre par le plafond pour la hotte. Sa mise en œuvre est donc plus lourde.

Un îlot de lavage
L'îlot de lavage est le plus complexe à mettre en œuvre de tous les îlots de cuisine. Il suppose en effet de gros travaux pour encastrer les alimentations et évacuations d'eau. Pour éviter les déplacements inutiles et jouer la carte de l'ergonomie, le lave-vaisselle s'encastre en dessous.
L'îlot de lavage doit être suffisamment haut pour éviter de se pencher pendant la vaisselle et être bien éclairé.
Article publié le 23 novembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.