Ranger dans les combles

Que le logement soit petit ou grand, la place manque toujours. Ce constat est d'autant plus vrai dans les combles où les contraintes architecturales sont pléthores. Des solutions existent pourtant.

Les portes coulissent sur un rail pour cacher des rangements à la profondeur variable. Leroy Merlin.
Cet article fait partie du dossier L’aménagement des combles
Pente de toit, escalier, circulation de la lumière, hauteurs variables, contraintes de poids… Les contraintes d'aménagement sont nombreuses sous les combles.
Si la mise en œuvre des meubles classiques est difficile, des solutions de rangement sous combles existent. Elles exploitent même les sujétions des lieux pour en faire des atouts.

Ranger en soupente
En dessous de 1,80 m, l'espace sous rampant n'est pas habitable. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne doit pas être utilisé. Au contraire, même. Il peut être exploité pour créer des rangements fermés ou ouverts, mobiles ou fixes, dont la profondeur dépend de la pente du toit.
Faciles à mettre en œuvre, les étagères sont de préférence peu profondes pour rester pratiques. Elles accueillent livres, CD, bibelots ou de jolis paniers d'osier. Cachées derrière des portes coulissantes, elles deviennent de véritables placards, très utiles, sans empiéter sur la surface habitable. On peut y ranger les valises et tous ces objets dont on se sert rarement.
Autre solution, les rangements montés sur roulettes dont le profil suit la pente du toit. Lorsqu'ils sont suffisamment hauts, ils peuvent même accueillir une penderie.

Ranger en hauteur
Les logements sous combles présentent l'avantage d'offrir de grandes hauteurs sous plafond qu'il serait dommage de ne pas exploiter. On peut au choix y aménager une bibliothèque montant jusqu'au faîtage ou créer un dressing fermé par des portes coulissantes. Il s'agit toujours de réalisation sur mesure.

Ranger en structurant l'espace
Afin de ne pas gêner la circulation de la lumière dans les combles, le choix est souvent fait de limiter le cloisonnement. Il est néanmoins indispensable de délimiter les espaces de nuit et de jour. La solution consiste à opter pour des meubles séparateurs qui organisent l'espace tout en offrant des rangements. D'une hauteur de 1,50 m environ, ils s'ouvrent des deux côtés et suivent éventuellement la pente du toit.
Article publié le 3 décembre 2009

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.