Lancement de l'éco-prêt à taux zéro

Eco prêt à taux zéroLancement de l'éco-prêt à taux zéro

L'éco-prêt permet de financer les travaux d'économies d'énergie et leurs éventuels frais induits afin de rendre le logement plus économe en énergie, plus confortable et moins émetteur de gaz à effet de serre.
Il concerne les propriétaires occupant, bailleur ou en société civile pour une habitation construite avant le 1er janvier 1990 et destinée à un usage de résidence principale. Les copropriétés sont concernées.

Quels travaux ?

L'éco-PTZ permet de financer jusqu'à 30 000 € de travaux.
La durée de remboursement est de 10 ans. La banque peut vous proposer de porter cette durée à 15 ans. Vous pouvez aussi décider de la réduire jusqu'à un minimum de 3 ans.

Il faut faire réaliser par un professionnel des travaux dans au moins deux des catégories suivantes :

  • isolation performante de la toiture
  • Isolation performante des murs donnant sur l'extérieur
  • Isolation performante des fenêtres et portes donnant sur l'extérieur
  • installation ou remplacement d'un chauffage ou d'une production d'eau chaude sanitaire
  • installation d'un chauffage utilisant les énergies renouvelables
  • installation d'une production d'eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables

L'éco-prêt permet de financer :

  • la fourniture et la pose de nouveaux ouvrages (cf niveau de performance minimal ci-dessous),
  • les travaux induits indissociables (reprise d'électricité, installation d'un système de ventilation…)
  • les frais de maîtrise d'oeuvre (architecte, bureau d'étude thermique…)
  • les frais éventuels d'assurance

Choisissez bien vos travaux car on ne peut obtenir qu'un seul éco-prêt à taux zéro par logement !
En revanche, une fois l'éco-prêt à taux zéro accordé, vous disposez d'une durée de deux ans pour réaliser l'ensemble des travaux prévus.

Sachez qu'il est souvent plus rentable de réaliser une rénovation globale que de faire des travaux petits bouts par petits bouts. Les coûts de main d'oeuvre seront plus économiques et votre gain sur les factures liées à votre consommation d'énergie sera tout de suite plus important.

Quel niveau de performance ?

Sans étude thermique préalable, les caractéristiques thermiques minimales sont les suivantes :

Catégorie de travaux éligibles Caractéristiques techniques minimales
Isolation de la toiture planchers de combles perdus : R ≥ 5 (m².K) / W
rampants de combles aménagés : R ≥ 4 (m².K) / W
toiture terrasse : R ≥ 3 (m².K) / W
Isolation des murs donnant sur l'extérieur Isolation par l'intérieur ou par l'extérieur : R ≥ 2,8 (m².K) / W
Remplacement des fenêtres et portes-fenêtres donnant sur l'extérieur Sans volet : Uw ≤ 1,8 W / (m².K)
Avec volet : Ujn ≤ 1,8 W / (m².K)
Remplacement éventuel des portes donnant sur l'extérieur Uw ≤ 1,8 W / (m².K)
Installation ou remplacement d'un système de chauffage (associé le cas échéant à un système de ventilation performant) ou d'une production d'eau chaude sanitaire (ECS)
  • chaudière + programmateur de chauffage : à condensation ou basse température*
  • PAC chauffage +  programmateur de chauffage : COP ≥ 3,3
  • PAC chauffage + ECS + programmateur de chauffage : COP ≥ 3,3
Installation d'une production d'eau chaude sanitaire utilisant une source d'énergie renouvelable capteurs solaires : certification CSTBat, Solar Keymark ou équivalent
Installation d'un système de chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable Chaudière bois : classe 3
Poêle bois, foyer fermé, insert : rendement supérieur ou égal à 70 %

Dans le cadre d'une étude thermique, les conditions pour l'efficacité des travaux sont les suivantes :

  • si votre logement consomme, avant les travaux, plus de 180 kWhep/m²/an, il faut atteindre, après travaux, une consommation d'énergie inférieure à 150 kWhep/m²/an
  • si votre logement consomme moins de 180 kWhep/m²/an, il faut atteindre, après travaux, une consommation inférieure à 80 kWhep/m²/an.

Quelles autres aides ?

L'éco-prêt à taux zéro est cumulable avec les aides de l'ANAH et des collectivités territoriales.
Il est également cumulable avec le crédit d'impôt développement durable jusqu'au 31/12/2010 et à condition que le revenu fiscal de votre foyer n'excède pas 45 000 € au titre de l'avant dernière année précédent cette offre.

En savoir plus

Article publié le 5 mars 2009

Ajouter un commentaire

Continuer sur les forums

Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte Maison.com ou votre compte Facebook.