Aménager sa salle de bains : les bonnes questions

Vous aménagez votre salle de bains, voici la liste des questions à vous poser afin de réussir votre projet.

Destinée aux salles de bains de grandes dimensions, cette baignoire îlot évoque les bassines d’antan. Cabriolet. Jacuzzi chez Espace Aubade.
Cet article fait partie du dossier Aménager une salle de bains

L’aménagement d’une salle de bains doit tenir compte de deux contraintes : d’abord la taille de la pièce, souvent réduite, et ensuite des contraintes architecturales, présence ou non d’une fenêtre, emplacement des tuyaux d'alimentation et d'évacuation, emplacement du ou des radiateurs…

 

Comment organiser la salle de bains ?

A l’image de la cuisine qui s’organise autour de trois zones, la salle de bains s’organise autour de deux pôles : le pôle toilette avec le lavabo et le pôle détente avec la douche et/ou la baignoire.

Destinée aux salles de bains de grandes dimensions, cette baignoire îlot évoque les bassines d’antan. Cabriolet. Jacuzzi chez Espace Aubade.
Afficher la galerie
Destinée aux salles de bains de grandes dimensions, cette baignoire îlot évoque les bassines d’antan. Cabriolet. Jacuzzi chez Espace Aubade.
©2012 DR

Douche ou baignoire ?

Le choix est parfois cornélien, sauf à posséder une très grande salle de bains permettant d'installer les deux. 

Si on opte pour une baignoire, il faut anticiper une consommation d'eau supérieure à celle d'une douche ; une baignoire est aussi synonyme de confort et de relaxation. Dans les petits espaces, les baignoires à bords droits de petites dimensions, ou à pans coupés, sont privilégiées. Dans les grandes salles de bains, les baignoires d’angles, généreuses, ou les baignoires îlots s'imposent comme un élément de décoration à part entière.

Quant à la douche, on en distingue trois types. Les cabines prêtes à poser, qui s’installent facilement, dans toutes les configurations ; les douches sur-mesure qui se composent en fonction des envies et des besoins ; et les douches à l’italienne, sans receveur, synonyme de liberté à condition de bien soigner l’étanchéité et l’évacuation.

Grâce aux meubles suspendus, l’impression d’espace est préservée. Infiny. Lapeyre.
Afficher la galerie
Grâce aux meubles suspendus, l’impression d’espace est préservée. Infiny. Lapeyre.
©2012 DR

Quel lavabo pour la salle de bains ?

Que choisir, un lavabo ou une vasque ?

Un lavabo se dresse sur un pied ou se fixe au mur.  Il se fond parfaitement dans les salles de bains à l'ambiance rétro, ou alors ultra-contemporaine, mais doit être impérativement être associé à un meuble de rangement.

Une vasque se pose sur un meuble de rangement ou s'y encastre. Les nouvelles vasques se déclinent dans un large choix de formes, de matériaux et de dimensions. Les modèles XXL conviennent aux salles de bains familiales. Quant aux vasques XS, elles peuvent se placer côte à côte pour une utilisation en duo.

Les larges tiroirs sous le plan de toilette permettent d’optimiser le rangement dans une petite salle de bains. Meuble Pep’s. Cédéo.
Afficher la galerie
Les larges tiroirs sous le plan de toilette permettent d’optimiser le rangement dans une petite salle de bains. Meuble Pep’s. Cédéo.
©2012 DR

Quels rangements pour la salle de bains ?

Dans une salle de bains, comme dans n'importe quelle autre pièce, le besoin de rangement est réel. Il faut en effet ranger linge de toilette, produits de beauté, médicaments… Mais la superficie est souvent petite, d’où l’importance de choisir des meubles peu encombrants, par exemple des colonnes de largeur réduite ou des meubles suspendus qui préservent l’impression d’espace.

 

Quel éclairage pour la salle de bains ?

L’éclairage est indispensable, à la fois l'éclairage d'ambiance et l'éclairage ponctuel, mais il doit respecter quelques règles de sécurité très précises en raison de la présence d’eau.

La salle de bains est découpée en 4 zones, 4 volumes.

  • Le volume 0 correspond à la douche ou à la baignoire. Aucun appareil électrique n’y est toléré.
  • Le volume 1 correspond à une zone de 2,25 m à partir du fond de la douche ou de la baignoire. Là, seuls sont autorisés, les appareils d’éclairage très basse tension (12 V), certifiés NF et IP x 4.
  • Le volume 2 part du volume 1 jusqu’à 60 cm autour de la douche ou de la baignoire. Là, les appareils électriques sont de classe II, certifiés NF et IP X 3.
  • Le volume 3 comprend toute la salle de bains à partir de 60 cm de la douche. Les appareils électriques y sont de classe I, certifiés NF et IP X 1. 

Pour une salle de bains toujours à bonne température, le sèche-serviettes s’impose. Celui-ci est disponible dans un large choix de dimensions, 54 teintes, en version électrique ou eau chaude. Karena Spa. Acova chez Espace Aubade.
Afficher la galerie
Pour une salle de bains toujours à bonne température, le sèche-serviettes s’impose. Celui-ci est disponible dans un large choix de dimensions, 54 teintes, en version électrique ou eau chaude. Karena Spa. Acova chez Espace Aubade.
©2012 DR

Quel sèche-serviettes pour ma salle de bains ?

Un sèche-serviettes est une garantie de confort tout au long de l'année, même en dehors des périodes de chauffage. Electrique, il s’installe facilement et chauffe par rayonnement. Un sèche-serviettes à eau chaude se raccorde au réseau de chauffage central. Il n'est utilisable que lors des périodes de fonctionnement de chauffage, sauf à le relier à un circuit séparé de celui du chauffage. Un sèche-serviettes mixte fonctionne lui comme n'importe quel émetteur de chaleur classique pendant les périodes de chauffage. En dehors de ces périodes, une résistance électrique prend le relais pour chauffer les serviettes. 

Article publié le 4 mars 2012

Articles à lire sur le même sujet

Ajouter un commentaire